Ismail Haniyeh prévoit de se rendre en Iran et au Liban
Rechercher

Ismail Haniyeh prévoit de se rendre en Iran et au Liban

Alors que les discussions au Caire sont dans l'impasse, le chef du Hamas voudrait rencontrer Khamenei et Nasrallah suite au récent conflit entre son groupe et Israël à Gaza

Illustration : Le chef politique du Hamas Ismail Haniyeh lors d'une cérémonie d'inauguration du complexe médical de Rafah à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 23 novembre 2019. (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)
Illustration : Le chef politique du Hamas Ismail Haniyeh lors d'une cérémonie d'inauguration du complexe médical de Rafah à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 23 novembre 2019. (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)

Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, a l’intention de se rendre en Iran et au Liban pour y rencontrer de hauts-responsables de la République islamique et du Hezbollah, selon des informations qui ont été rendues publiques vendredi.

Haniyeh, qui se trouve actuellement dans la capitale égyptienne du Caire, a pris les arrangements nécessaires pour effectuer des visites en Iran et au Liban. Il y rencontrera de hauts-responsables suites aux hostilités militaires qui ont eu lieu au mois de mai entre son groupe terroriste à la tête de Gaza et Israël, a annoncé le journal libanais Al Akhbar, lié au Hezbollah.

En Iran, Haniyeh prévoit de rencontrer le guide suprême Ali Khamenei, le président Hassan Rouhani, le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et de hauts-responsables des Gardiens islamiques de la révolution. Au Liban, il devrait s’entretenir avec le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah.

Haniyeh est au Caire depuis la semaine dernière pour des négociations portant sur une trêve à long-terme et un potentiel échange de prisonniers avec Israël.

Lundi dernier, le leader du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar, a déclaré que le groupe était prêt à lancer des « négociations immédiates » concernant un accord d’échange de prisonniers. Ces discussions sont apparemment dans l’impasse en raison de l’incertitude politique qui règne au sein de l’État juif.

Le Hamas détient deux civils israéliens – Hisham al-Sayed et Avera Mengistu — ainsi que les dépouilles de deux soldats israéliens, Hadar Goldin et Oron Shaul.

Dans le sens des aiguilles d’une montre, à partir du haut à gauche : Avera Mengistu, Hisham al-Sayed, Hadar Goldin et Oron Shaul. (Flash 90/Times of Israel)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...