Israël fournit une aide alimentaire au Soudan du Sud
Rechercher

Israël fournit une aide alimentaire au Soudan du Sud

L’agence d’aide étrangère israélienne et des ONG humanitaire ont fait parvenir six tonnes d'aliments aux villageois de la région, frappée par la sécheresse

L'ambassadeur israélien au Soudan du Sud, Hanan Doger, distribue de la nourriture aux villageois aux côtés de membres du gouvernement et de représentants de groupes humanitaires israéliens, en août 2017. (Crédit : ambassade d'Israël au Soudan du Sud)
L'ambassadeur israélien au Soudan du Sud, Hanan Doger, distribue de la nourriture aux villageois aux côtés de membres du gouvernement et de représentants de groupes humanitaires israéliens, en août 2017. (Crédit : ambassade d'Israël au Soudan du Sud)

Israël a fourni de l’aide alimentaire aux résidents d’un village frappé par la sécheresse, au Soudan du Sud, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères.

Les six tonnes de denrées alimentaires ont été distribuées aux résidents par des responsables du gouvernement, des représentants des organisations humanitaires israéliennes et par Hanan Goder, ambassadeur israélien au Soudan du Sud.

L’aide a été coordonnée par l’Agence pour la coopération et le développement international et par l’ambassade israélienne à Juba, la capitale du Soudan du Sud, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

La sécheresse frappe la nation déjà ravagée par la guerre, et des millions de personnes risquent d’être sujettes à la famine.

La guerre civile au Soudan du Sud a éclaté en décembre 2013, deux ans après son indépendance du Soudan, quand le président Salva Kiir a accusé son ancien numéro deux Riek Machar de préparer un coup d’État.

En plus de cette aide humanitaire, Israël a été accusé de fournir des armes au gouvernement du Soudan du Sud dans cette guerre civile, après que Juba a ouvert des relations diplomatiques avec Jérusalem, peu après avoir déclaré son indépendance en 2011.

Des milliers de personnes ont été tuées et près de quatre millions de personnes déplacées au cours de cette guerre civile, selon les chiffres des Nations unies.

Les combats sont exacerbés par la situation humanitaire déjà précaire dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...