Israël frappe Gaza en réponse au tir de roquette
Rechercher

Israël frappe Gaza en réponse au tir de roquette

L'aviation a frappé quatre «sites terroristes» après que le Dôme de fer ait intercepté un projectile au dessus d'Ashdod

Une photo prise à partir de la frontière sud d'Israël avec la bande de Gaza montre des fusées éclairantes israéliennes au dessus de l'enclave côtière palestinienne, le 7 juillet 2014 (Crédit photo: Jack Guez / AFP)
Une photo prise à partir de la frontière sud d'Israël avec la bande de Gaza montre des fusées éclairantes israéliennes au dessus de l'enclave côtière palestinienne, le 7 juillet 2014 (Crédit photo: Jack Guez / AFP)

L’aviation israélienne a mené une série de frappes aériennes dans la bande de Gaza dans la nuit du mardi au mercredi, en réponse à une roquette tirée depuis l’enclave palestinienne qui a été interceptée par le système anti-missile israélien Dôme de fer au dessus de la ville d’Ashdod.

Tsahal a déclaré que l’armée de l’Air israélienne avait frappé quatre « cibles terroristes » à l’intérieur de Gaza.

Au moins deux des cibles appartiennent au Hamas, selon des sources palestiniennes qui ont parlé au site Ynet.

ארגון הטרור חמאס הוא הכתובת ועליו האחריות.

Posted by ‎צה"ל – צבא ההגנה לישראל‎ on Tuesday, 29 September 2015

On ne signale pas de blessés. Des utilisateurs de médias sociaux basés à Gaza ont affirmé avoir entendu une série de grosses explosions.

Plus tôt, des sirènes d’alerte aérienne avaient retenti à Ashdod et la région environnante et une roquette a été interceptée au dessus de la ville. Ni victime, ni dégât ne sont à déplorer.

Le porte-parole de Tsahal, le lieutenant-colonel Peter Lerner a declaré hier : « Ce soir, le troisième jour de la fête juive de Souccot, une roquette a été tirée sur le sud d’Israël envoyant dans les abris les habitants d’Ashdod ainsi que ceux de plusieurs communautés environnantes à proximité. Le Hamas est responsable et sera tenu responsable de toute attaque émanant de la bande de Gaza. L’armée israélienne va continuer à défendre tous les Israéliens qui sont attaqués à plusieurs reprises par de tels actes d’agression flagrants ».

Des sources à Gaza ont confié au Times of Israel que la roquette avait été tirée depuis le centre de la bande de Gaza.

Un mouvement terroriste salafiste affilié à l’État islamique connue sous le nom de Sheik Amar Hadid a revendiqué sur les médias sociaux la responsabilité de l’attaque à la roquette, en affirmant qu’elle était une réponse à la mort d’une jeune femme palestinienne, à un checkpoint en Cisjordanie la semaine dernière.

Plus tôt, des sources de Tsahal ont dit qu’ils estimaient que le tir était dû à une lutte de pouvoir interne entre le groupe terroriste du Hamas et de plus petits groupes salafistes, a rapporté le site d’information Walla.

Les premiers rapports des médias ont suggéré que deux ou plusieurs roquettes avaient été interceptées par le système Dôme de fer. Cependant une vidéo postée sur les médias sociaux n’a montré qu’une seule interception.

Un porte-parole de Tsahal a dit qu’il ne pouvait pas confirmer les informations qui évoquent plus d’une roquette.

Le porte-parole de la police Micky Rosenfeld a déclaré que des unités de police ont été dépêchés à la recherche du site de l’impact et des éclats d’obus.

C’est la première fois que les sirènes d’alerte rouge ont retenti dans les environs d’Ashdod, à quelque 40 kilomètres de la bande de Gaza, depuis la guerre de l’été dernier.

L’attaque est survenue au cours de la fête de Souccot, lorsque les écoles juives sont fermées et beaucoup de gens voyagent à travers le pays pour se rendre à divers festivals, dont un certain nombre vise à attirer des touristes vers le sud après la guerre dévastatrice de 2014, quand des milliers de roquettes avaient ciblé Ashdod et d’autres villes autour de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...