Israël manque le bronze en judo ; résultats mitigés au deuxième jour des JO
Rechercher
JO TOKYO 2020

Israël manque le bronze en judo ; résultats mitigés au deuxième jour des JO

Baruch Shmailov a perdu au repêchage dans la compétition masculine des -66kg ; sa coéquipière Gili Cohen est éliminée en 8e de finale

Vazha Margvelashvili de Géorgie, en haut, et Baruch Shmailov d'Israël s'affrontent pendant leur match de judo masculin de -66kg en quart de finale des Jeux olympiques d'été de 2020, le 25 juillet 2021, à Tokyo, au Japon. (Crédit : AP Photo/Vincent Thian)
Vazha Margvelashvili de Géorgie, en haut, et Baruch Shmailov d'Israël s'affrontent pendant leur match de judo masculin de -66kg en quart de finale des Jeux olympiques d'été de 2020, le 25 juillet 2021, à Tokyo, au Japon. (Crédit : AP Photo/Vincent Thian)

L’équipe olympique d’Israël a manqué une deuxième médaille aux Jeux de Tokyo dimanche après-midi, alors que la deuxième journée complète des Jeux olympiques a vu une série de victoires et de défaites israéliennes dans tous les domaines.

Au lendemain de la victoire de la jeune prodige du taekwondo Avishag Semberg, qui a remporté la médaille de bronze dans la catégorie des -49 kg, la première de l’État juif aux Jeux de 2021, les yeux israéliens se sont tournés vers le dojo, où le judoka Baruch Shmailov a affronté le Brésilien Daniel Cargnin dans le repêchage de la médaille de bronze des -66 kg.

Cargnin a fini par gagner le match et le bronze, donnant à Shmailov une cinquième place et mettant fin à ses espoirs de médaille.

Shmailov, 26 ans, avait chuté au repêchage de la médaille de bronze après avoir perdu en quart de finale contre le Géorgien Vazha Margvelashvili. Margvelashvili s’est imposé avec un ippon après 2:59 minutes, après avoir remporté des matchs contre l’Australien Nathan Katz en huitième de finale et le Mozambicain Kevin Loforte en 32e de finale.

Baruch Shmailov d’Israël célèbre après avoir battu le slovène Adrian Gomboc pour accéder au combat pour la médaille de bronze (Crédit: AmitShissel/Comité Olympique Israélien)

Sa coéquipière Gili Cohen, qui participait à la compétition de judo féminine des -52 kg, a également gagné son combat en 32e de finale contre Gulbadam Babamuratova du Turkménistan, mais elle a été victime d’un ippon de la part de la Belge Charline van Snick en 16e de finale, mettant fin à ses espoirs de médaille.

Après sa défaite, Cohen a déclaré aux journalistes : « Je me sentais bien, mais j’ai fait une erreur. Elle est bonne au sol et c’est comme ça au judo. Ma main me fait mal, mais mon cœur me fait encore plus mal ».

La judoka israélienne Gili Cohen aux Jeux olympiques de Tokyo 2021, le 25 juillet 2021. (Crédit : Comité olympique israélien)

Samedi, la judoka israélienne Shira Rishony a perdu sa chance d’obtenir le bronze olympique après avoir été battue par l’Ukrainienne Daria Bilodid. Rishony avait été la première athlète israélienne à avoir une chance de médaille.

Dans ce qui a semblé pendant un temps être un autre espoir de médaille, dans la course cycliste sur route féminine, un parcours exténuant de 137 kilomètres avec une élévation totale de 2692 mètres, l’Israélienne Omer Shapira était en deuxième position dimanche avec seulement 20 kilomètres à parcourir, après avoir mené le peloton plus tôt dans la course. Cependant, elle a finalement chuté pour terminer 24e au classement général.

La Polonaise Anna Plichta à l’avant, l’Autrichienne Anna Kiesenhofer au centre et l’Israélienne Omer Shapira sont en tête d’une échappée de trois coureurs lors de la course cycliste sur route des Jeux olympiques d’été de 2020, le 25 juillet 2021, à Oyama, au Japon. (Crédit : AP Photo/Thibault Camus)

Plus tôt dimanche, Anat Lelior, 19 ans, est devenue la première et unique surfeuse israélienne aux Jeux, en concourant dans la catégorie shortboard féminin à la plage de surf de Tsurigasaki, sur le manteau est de Tokyo. Elle a été éliminée de la compétition après avoir terminé quatrième de ses deux manches, avec un score de 8,93 dans la première manche et de 7,77 dans la seconde.

En planche à voile, Yoav Cohen, dans la catégorie RS:X hommes, a terminé en 5e position dimanche matin après sa troisième des quatre courses. Dans la catégorie RS:X des femmes, Katy Spychakov a terminé quatrième dans sa troisième des quatre courses. Les finales sont prévues pour lundi.

L’Israélienne Anat Lelior manœuvre sur une vague lors de la deuxième manche du surf féminin des Jeux olympiques d’été de 2020, le 25juillet 2021, sur la plage de Tsurigasaki à Ichinomiya, au Japon. (Crédit : APPhoto/Francisco Seco)

Shai Kakon, dans la catégorie Laser Radial de planche à voile féminine, a terminé 39e de sa première course, la deuxième et dernière étape étant prévue plus tard dimanche.

Et en badminton, l’Israélienne Ksenia Polikarpova a perdu son premier match de poule contre l’Indienne Pusarla Venkata Sindhu. Elle affrontera mardi la Hongkongaise Chueng Ngan Yi dans son deuxième match.

L’Indienne Pusarla V. Sindhu affronte l’Israélienne Ksenia Polikarpova lors de leur match de badminton en simple dames aux Jeux olympiques d’été de 2020, le 25 juillet 2021, à Tokyo, au Japon. (Crédit : AP Photo/Dita Alangkara)

En tir, Sergey Richter a terminé à la 27e place à la carabine à air comprimé de 10 mètres chez les hommes, dans ce qu’il a décrit après coup comme « une performance très décevante. » Aux Jeux olympiques de 2016, il avait terminé à la 14e place.

Sergey Richter, d’Israël, participe à l’épreuve masculine de la carabine à air comprimé à 10 mètres au stand de tir d’Asaka lors des Jeux olympiques d’été de 2020, le 25 juillet 2021, à Tokyo, au Japon. (Crédit : AP Photo/AlexBrandon)

Lihie Raz, quant à elle, s’est produite dans la compétition de gymnastique artistique féminine.

En natation, Anastasia Gorbenko a participé aux qualifications du 100 m dos et du 100 m brasse chez les femmes, Denis Loktevaux qualifications du 200 m nage libre chez les hommes, et Yaakov Tomarkin et Michael Leitrovsky aux qualifications du 100 m dos chez les hommes.

Samedi, le bronze de Semberg a donné à Israël sa toute première médaille dans le domaine du taekwondo, sa première médaille aux Jeux de Tokyo et seulement sa dixième médaille dans l’histoire olympique.

Rukiye Yildirim (bleu) de Turquie et Abishag Semberg (rouge) d’Israël participent au combat pour la médaille de bronze A du taekwondoféminin -49kg lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 au Makuhari Messe Hall à Tokyo le 24 juillet 2021. (Crédit : Javier SORIANO /AFP)

La jeune femme de 19 ans a battu la Turque Rukiye Yıldırım 27-22. Le taekwondo rejoint désormais le judo, le canoë et la voile comme les seuls sports dans lesquels Israël a remporté des médailles olympiques.

Semberg, troisième médaillée olympique d’Israël, a pris l’avantage dans le premier des trois rounds de deux minutes, et a réussi à le conserver pendant le second. Cependant, Yildirim l’a dépassée au cours du troisième tour, ce qui a conduit à une finale tendue au cours de laquelle l’Israélienne a finalement réussi à prendre l’avantage une fois de plus dans les 25 dernières secondes.

Le Premier ministre Naftali Bennett s’est entretenu dimanche matin avec Avishag Semberg, lui disant qu’elle avait « apporté une grande fierté et avait réchauffé le cœur du peuple, non seulement par votre énorme réussite, mais aussi par votre manière de vous exprimer et par le message que vous avez transmis à la jeunesse israélienne », selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

Abishag Semberg, d’Israël, célèbre sa victoire dans le combat pour la médaille de bronze des -49 kg de taekwondo féminin lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020, au Makuhari Messe Hall de Tokyo, le 24 juillet 2021. (Crédit : Javier Soriano/AFP)

Semberg, qui a parlé samedi soir avec le président Isaac Herzog, a remercié Bennett et lui a dit : « C’est un honneur pour moi d’être un exemple et une source d’inspiration pour les jeunes femmes et d’être un exemple sur la réalisation de son rêve… Au final, j’ai réalisé monrêve. »

Ailleurs à Tokyo, le gymnaste artistique israélien Alexander Shatilov a été éliminé de la compétition samedi après avoir échoué à se qualifier pour les huit derniers. L’athlète de 34 ans a déclaré par la suite qu’il s’agissait probablement de ses derniers Jeux olympiques.

Le gymnaste israélien Artem Dolgopyat, quant à lui, était attendu en finale après avoir obtenu un score de 15,2 au premier tour de l’épreuve de qualification au sol chez les hommes. Les finales sont prévues pour la semaine prochaine.

L’Israélien Artem Dolgopyat participe à l’épreuve du cheval d’arçon des qualifications masculines de gymnastique artistique lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 au centre de gymnastique Ariake à Tokyo, le 24 juillet2021. (Crédit : Lionel Bonaventure/AFP)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...