Israël participe à un exercice régional d’évacuation à Chypre
Rechercher

Israël participe à un exercice régional d’évacuation à Chypre

Le ministre des affaires étrangères chypriote a expliqué que son pays, au vu de sa proximité avec le Moyen-Orient, jouait le rôle important de "plateforme de transfert sûre"

Les membres de l'unité d'élite Egoz participant à un exercice à Chypre, en juin 2017. (Crédit : unité des porte-parole de l'armée israélienne)
Les membres de l'unité d'élite Egoz participant à un exercice à Chypre, en juin 2017. (Crédit : unité des porte-parole de l'armée israélienne)

Le ministre des affaires étrangères chypriote a fait savoir jeudi que 21 pays participaient à un exercice militaire organisé par l’île de l’est de la Méditerranée, lequel impliquait l’évacuation hypothétique de civils de pays moyen-orientaux.

Nikos Christodoulides a expliqué que Chypre, au vu de sa proximité avec le Moyen-Orient, avait un rôle important à jouer de « plateforme de transfert sûre ».

Des navires de guerre et des avions de différents pays y ont participé, notamment des États-Unis, de France, d’Israël, du Royaume-Uni et d’Allemagne. L’exercice s’est appuyé sur différents scénarios d’opération de sauvetage de civils vers un port chypriote.

Pour Nikos Christodoulides, le nombre de pays participant à cet exercice de simulation annuel toujours croissant est une reconnaissance de son utilité par la communauté internationale.

En 2006, Chypre avait servi de « refuge » lors de l’évacuation de près de 60 000 civils libanais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...