Israël pense que Ron Arad est mort en 1988
Rechercher

Israël pense que Ron Arad est mort en 1988

Le pilote israélien, capturé en octobre 1986 au Liban, serait mort en 1988, plus tôt que ce qui était pensé précédemment

Ron Arad (Crédit : armée de l'air israélienne)
Ron Arad (Crédit : armée de l'air israélienne)

Les agences de sécurité israéliennes pensent à présent que le pilote israélien Ron Arad, qui a été capturé il y a 30 ans au Liban, est mort dans les premières années de sa captivité, a annoncé la Deuxième chaîne.

Selon un rapport commun du Directoire des Renseignements militaires et du Mossad, qui est basé sur de nouvelles informations obtenues ces deux dernières années, Arad est probablement mort en 1988, plus tôt que ce que l’on pensait

La famille d’Arad a été informée de cette nouvelle évaluation, a annoncé la Deuxième chaîne.

Le reportage a souligné que la plupart des informations était toujours secrète.

En 2004, une commission de l’armée israélienne avait déterminé qu’Arad était mort dans les années 1990 après s’être vu refusé un traitement médical pour une grave maladie, et avait été enterré dans la vallée de Beqaa.

En 2006, Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, avait déclaré que l’organisation pensait qu’Arad était mort et que le lieu de sa tombe était inconnu, et en 2008, le négociateur allemand Gerhard Konrad avait annoncé à Israël que le Hezbollah avait dit qu’Arad était mort pendant une tentative d’évasion en 1988.

Israël avait déclaré Ron Arad mort en 2008.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...