Israël rend les corps des tueurs de Hadar Cohen
Rechercher

Israël rend les corps des tueurs de Hadar Cohen

Les autorités ont accepté de rendre les corps à condition que les funérailles ne se transforment pas en rassemblement

Les secouristes portant les corps de deux terroristes palestiniens tués lors d'un attentat à la porte de Damas, à l'extérieur de la Vieille Ville de Jérusalem, le 3 février 2016 (Crédit : Ahmad Gharabli / AFP)
Les secouristes portant les corps de deux terroristes palestiniens tués lors d'un attentat à la porte de Damas, à l'extérieur de la Vieille Ville de Jérusalem, le 3 février 2016 (Crédit : Ahmad Gharabli / AFP)

Vendredi, Israël a rendu les dépouilles des trois terroristes qui ont tué un agent de la police des frontières plus tôt dans la semaine à leurs familles.

Les responsables militaires ont déclaré à la Deuxième chaîne que les corps ont été retournés après que les familles ont promis que les funérailles des trois terroristes ne se transformeraient pas en rassemblements pour inciter à la haine et à la violence.

Les trois terroristes, Ahmed Abou Al-Roub, Mohammed Kameel et Ahmad Ismail Rajeh Zakarneh de Qabatiya dans le nord de la Cisjordanie, ont mené une attaque mercredi dans la Vieille Ville de Jérusalem, et tué Hadar Cohen, 19 ans. Un deuxième policier a été grièvement blessé.

Les trois hommes ont rapidement été abattus par les forces de sécurité.

L’agence palestinienne de presse Maan a rapporté que Qabatiya était bouclée par les forces israéliennes pour une deuxième journée consécutive vendredi, suite à l’attaque.

Le retour des corps a eu lieu alors que certains des membres arabes de la Knesset ont été critiqués avec les autres politiciens israéliens pour avoir rencontré les familles des terroristes palestiniens. La réunion s’est attirée la condamnation de tout le spectre politique israélien.

« Nous défendons la dignité nationale et humaine. Il en va de notre devoir et notre droit », a écrit la députée Hanin Zoabi en arabe sur Facebook vendredi. « Le véritable crime est de garder ces corps. Il est de notre devoir de faire tout notre possible pour obtenir la restitution de ces corps ».

La députée faisait référence à la politique d’Israël de retarder la restitution des corps de Palestiniens tués qui mènent des attaques contre des Israéliens, dans un effort pour empêcher que leurs funérailles deviennent une source de plus d’incitation à la haine et à la violence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...