Israël se prépare à une offensive à Gaza, aurait dit Netanyahu au cabinet
Rechercher

Israël se prépare à une offensive à Gaza, aurait dit Netanyahu au cabinet

Israël s'inquiète que l'AP coupe entièrement les fonds versés à la bande dirigée par le Hamas, empirant encore gravement les conditions humanitaires et attisant les violences

Des soldats israéliens sur un char dans une zone de transit de Tsahal près de la frontière israélienne avec Gaza, le 31 juillet 2014 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Des soldats israéliens sur un char dans une zone de transit de Tsahal près de la frontière israélienne avec Gaza, le 31 juillet 2014 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti ses ministres qu’Israël se prépare à la possibilité d’une campagne militaire dans la bande de Gaza si les conditions humanitaires, dans le territoire palestinien, devaient aggraver les violences frontalières, a fait savoir la chaîne Hadashot.

Netanyahu a évoqué la tentative de l’Autorité palestinienne (AP) « d’étrangler » Gaza pendant la rencontre hebdomadaire du cabinet, selon le reportage de Hadashot.

Netanyahu aurait déclaré : « si la réalité de la détresse civile à Gaza est diminuée, c’est souhaitable, mais ce n’est pas sûr que ce soit le cas. Nous nous préparons donc militairement – ce ne sont pas des paroles en l’air ».

En colère par l’aide présumée qui serait acheminée par le Qatar à la bande de Gaza, dirigée par le groupe terroriste palestinien du Hamas, le président de l’AP Mahmoud Abbas serait en train de préparer la cessation de tout financement à l’enclave côtière.

De hauts responsables à la Défense ont expliqué à la chaîne Hadashot qu’Abbas avait été particulièrement furieux de la réaction du coordinateur spécial de l’ONU pour la paix au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, qui aurait facilité le transfert malgré les fermes objections du chef de l’AP.

La fin des versements de la somme mensuelle de 96 millions de dollars transmis par l’AP à la bande de Gaza pourrait pousser un Hamas désespéré et à court de liquidités au conflit avec Israël, ont expliqué des responsables de la sécurité à la chaîne d’information israélienne.

De plus, ils ont exprimé leur inquiétude face à la possibilité que les violences touchent aussi la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...