Jazz’N’Klezmer, du 26 novembre au 7 décembre à Paris
Rechercher

Jazz’N’Klezmer, du 26 novembre au 7 décembre à Paris

Lors de cette 18e édition, se produiront notamment Yonathan Avishai et Avishai Cohen, Josef Josef et Liraz, ou encore Guy Mintus

La 18e édition du festival Jazz’N’Klezmer aura lieu du 26 novembre au 7 décembre prochain à Paris.

Durant ces douze jours, se produiront notamment Yonathan Avishai et Avishai Cohen, Josef Josef et Liraz, ou encore Guy Mintus.

Les concerts se dérouleront à la synagogue Copernic, à la Bellevilloise, au New Morning, à la Salle La Scène Watteau à Nogent-sur-Marne et au Musée d’art et d’histoire du judaïsme de Paris.

La programmation intégrale est à retrouver sur le site du festival.

Les billets sont disponibles sur le site Culture Juive et au 01.42.17.10.36.

« Avec beaucoup d’énergie, d’implication, d’amour pour le jazz, la musique klezmer, les musiques juives et les musiques du monde, on a tracé notre route iconoclaste et décalée, a déclaré Laurence Haziza, directrice du festival. Durant ces 18 premières années, on a cassé des murs en même temps qu’on a construit des ponts, on a traversé des frontières en même temps qu’on a bâti un village propice aux rencontres et au partage. Et l’on s’est inventé au fil du temps un univers musical métissé unique en son genre. »

Créé en 2001 et organisé par le Centre d’Art et de Culture de l’Espace Rachi, l’évènement a pour but de « célébrer la musique klezmer des Juifs d’Europe de l’Est sous toutes ses formes les plus contemporaines ».

Ses organisateurs le présentent comme un « lieu de découvertes, de voyages et de mixité culturelle » et une « véritable vitrine des musiques klezmer et du jazz ».

Le klezmer, une musique aux mélodies tournoyantes rythmant les fêtes dans les shtetls d’Europe centrale, dont l’apogée se situe fin 19e/début 20e, a été englouti au 20e siècle sous les vagues d’émigration et la Shoah.

Il a ressuscité au début des années 80 à New York, grâce à de jeunes musiciens juifs new-yorkais, puis a gagné dans les années 1990 les grandes villes juives : Montréal, Londres, Amsterdam, Paris…

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...