Jérusalem critique la rencontre entre Ayrault et le Hezbollah
Rechercher

Jérusalem critique la rencontre entre Ayrault et le Hezbollah

La branche armée du groupe terroriste libanais chiite figure sur la liste des organisations terroristes de l'UE et de la Ligue arabe

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault (au centre) au centre de commandement de la FINUL (Force intérimaire des Nations Unis au Liban) à Naqura, au sud de Beyrouth, le 11 juillet 2016. (Crédit : AFP/Mohammad al-Ghandour)
Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault (au centre) au centre de commandement de la FINUL (Force intérimaire des Nations Unis au Liban) à Naqura, au sud de Beyrouth, le 11 juillet 2016. (Crédit : AFP/Mohammad al-Ghandour)

Israël a critiqué mardi la rencontre entre le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault et des députés du Hezbollah libanais lors de sa visite à Beyrouth.

« Les pays membres de la Ligue arabe ne font pas de distinction entre les branches militaire et politique du Hezbollah, considéré comme une organisation terroriste. Il n’y a aucune raison pour que la France agisse différemment », a indiqué à l’AFP le porte-parole ministère israélien des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon.

La branche armée du groupe terroriste libanais du Hezbollah figure sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne.

La Ligue arabe a elle classé en mars dernier le puissant groupe chiite, poids lourd du gouvernement libanais, comme terroriste.

Ayrault a exhorté les différents responsables politiques libanais au compromis pour régler la crise institutionnelle qui paralyse le pays depuis deux ans.

A cette occasion Ayrault a multiplié les entretiens avec les leaders politiques de toutes confessions et obédiences, y compris des responsables parlementaires du Hezbollah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...