“J’étais proche de la mort”: le député David Bitan sort après 2 mois à l’hôpital
Rechercher

“J’étais proche de la mort”: le député David Bitan sort après 2 mois à l’hôpital

Le député du Likud, tombé gravement malade en décembre, exhorte le public à « prendre la maladie au sérieux » ; il a déposé la liste électorale du parti au pouvoir

Le député Likud David Bitan à la Knesset le 15 janvier 2020. (Olivier Fitoussil / Flash90)
Le député Likud David Bitan à la Knesset le 15 janvier 2020. (Olivier Fitoussil / Flash90)

Le député du Likud David Bitan, qui était gravement malade de la COVID-19 depuis deux mois et a fait deux séjours en soins intensifs, a été libéré de l’hôpital jeudi après s’être remis de la maladie, affirmant qu’il avait été très proche de la mort et exhortant le public à prendre la COVID au sérieux.

Bitan a déposé la liste du parti au pouvoir du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour les prochaines élections auprès de la commission centrale électorale jeudi soir.

Après que le député du Likud a quitté le centre médical Sheba à Ramat Gan, le porte-parole de Bitan a déclaré : « Un long processus de rééducation l’attend et il devra se rendre au service de rééducation de Tel Hashomer plusieurs fois par semaine. »

S’adressant à la radio publique Kan en arrivant à la Knesset, Bitan a déclaré qu’il était « plus que reconnaissant » aux professionnels de la santé qui se sont occupés de lui.

« Nous sommes passés par là, et nous en sommes sortis », a déclaré Bitan. « Les médecins ont dit que j’étais proche de la mort… J’exhorte les gens à prendre la maladie au sérieux. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (à gauche), et le député du Likud David Bitan lors d’une réunion de la faction du Likud à la Knesset, le 20 novembre 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le mois dernier, Bitan est retourné en soins intensifs tout juste une semaine après une amélioration de son état, après avoir été débranché d’une machine qui assistait son cœur et ses poumons.

Il avait déjà été hospitalisé en décembre lorsque son taux d’oxygène a chuté, quelques jours après la nouvelle de son infection au coronavirus.

Selon les informations de la Douzième chaîne, Bitan avait continué à rencontrer des gens avant son diagnostic malgré un malaise et une toux. Une trentaine de personnes auraient été forcées de se mettre en quarantaine parce que le député n’avait pas suivi l’instruction de rester à la maison en cas de malaise.

Bitan fait partie de près d’une douzaine de députés et ministres qui ont contracté le virus, dont l’ancien ministre de la Santé Yaakov Litzman, la ministre de l’Immigration Pnina Tamano-Shata, le chef de la Liste arabe unie Ayman Odeh, la ministre de la Protection de l’environnement Gila Gamliel, le ministre des Affaires de Jérusalem Rafi Peretz, le vice-ministre de l’Intérieur Yoav Ben-Tzur, et les députés Yinon Azoulay, Yisrael Eichler et Hila Shay-Vazan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...