Kakhol Lavan veut la mise en oeuvre de l’accord du mur Occidental
Rechercher

Kakhol Lavan veut la mise en oeuvre de l’accord du mur Occidental

La plate-forme du parti annoncera son engagement en faveur de la création de la zone de prière mixte permanente et d'un conseil pluraliste pour superviser le lieu de prière

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

La plateforme de prière égalitaire au mur Occidental (Autorisation)
La plateforme de prière égalitaire au mur Occidental (Autorisation)

La plate-forme du parti Kakhol Lavan, qui sera diffusée cette semaine, comprendra un engagement pour faire appliquer un accord actuellement gelé sur l’agrandissement d’un espace de prière égalitaire au mur Occidental, et d’établir le tout premier organe de dirigeants juifs non-orthodoxes pour superviser le site, a appris le Times of Israël.

Cette proposition s’inscrit dans « la promesse de réhabiliter la relation avec la Diaspora, née d’une sensibilité aux besoins et aux vues du judaïsme de diaspora », a déclaré une source de Kakhol Lavan au Times of Israël.

Selon cette source, le parti demandera la mise en oeuvre complète de l’accord conclu entre le gouvernement et le dirigeants juifs non-orthodoxes en janvier 2016, que le Premier ministre a ultérieurement gelé sous la pression de ses partenaires haredi de la coalition.

Le projet d’origine, que Kakhol Lavan veut mettre en oeuvre, comprend trois dispositions clés : une entrée commune pour l’esplanade principale du mur Occidental et l’espace de prière égalitaire ; un nouvel espace de prière égalitaire permanent agrandi et peut-être le point le plus controversé par les partis ultra-orthodoxes, – la création d’un conseil composé de représentants des courants libéraux du judaïsme et de représentants du gouvernement qui serait chargé de superviser le site.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...