Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Katz : en bloquant les ports pour le commerce, Erdogan ne respecte pas les accords

"C'est ainsi qu'un dictateur se comporte, sans tenir compte des intérêts du peuple et des hommes d'affaires turcs, et en ignorant les accords commerciaux internationaux", a écrit le ministre

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz, à Jérusalem, le 19 février 2024. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)
Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz, à Jérusalem, le 19 février 2024. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)

Après des informations selon lesquelles la Turquie a cessé tout commerce avec Israël, le ministre des affaires étrangères Israel Katz accuse le président turc Recep Tayyip Erdogan de « rompre les accords en bloquant les ports pour les importations et les exportations israéliennes ».

« C’est ainsi qu’un dictateur se comporte, sans tenir compte des intérêts du peuple et des hommes d’affaires turcs, et en ignorant les accords commerciaux internationaux », écrit M. Katz sur X.

Il dit avoir demandé au directeur général Yaakov Blitshtein de « prendre contact immédiatement avec toutes les parties concernées au sein du gouvernement pour créer des alternatives pour le commerce avec la Turquie, en se concentrant sur la production locale et les importations en provenance d’autres pays ».

« Israël émergera avec une économie forte et audacieuse », a promis Katz. « Nous gagnons et ils perdent. »

Israël et la Turquie ont conclu des accords de libre-échange au milieu des années 1990, qui sont aujourd’hui violés.

Le mois dernier, la Turquie a annoncé des restrictions commerciales à l’exportation vers Israël de 54 produits, dont le ciment, l’acier, l’aluminium, les matériaux de construction en fer et les équipements, en réponse à la guerre dans la bande de Gaza.

« Cette décision restera en vigueur jusqu’à ce qu’Israël déclare un cessez-le-feu immédiat et autorise l’accès continu de l’aide humanitaire à Gaza », avait affirmé le ministère turc du Commerce dans un communiqué.

A LIRE : L’embargo turc de certaines exportations vers Israël, nouveau coup dur pour le bâtiment

La guerre entre Israël et le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas a mis fin à la normalisation des relations turco-israéliennes en 2022 après des années de tension.

Le président Erdogan, l’une des voix les plus critiques de la guerre menée par Israël dans la bande de Gaza, a qualifié à de nombreuses reprises Israël « d’Etat terroriste ».

M. Erdogan, qui a rappelé début novembre l’ambassadeur de Turquie à Tel-Aviv, avait toutefois jugé impossible de « rompre complètement » avec Israël.

Mais les critiques se sont intensifiées en Turquie ces dernières semaines contre la poursuite des échanges commerciaux avec Israël.

Des manifestations dénonçant la poursuite des relations commerciales avec Israël ont eu lieu ces derniers jours dans plusieurs villes turques, dont l’une samedi sur l’une des principales artères d’Istanbul.

Les exportations de la Turquie vers Israël ont représenté 5,43 milliards de dollars en 2023, contre 7,03 milliards de dollars en 2022 et 6,36 milliards de dollars en 2021, selon l’Union des exportateurs turcs et l’agence de statistiques Turkstat.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.