La campagne Trump aurait accepté des dons d’un leader néo-nazi
Rechercher

La campagne Trump aurait accepté des dons d’un leader néo-nazi

Morris Gulett, qui se dit pasteur principal pour les Nations aryennes, a donné au moins 2 000 dollars pour aider la candidature du président à sa réélection

Un 4x4 rejoint le cortège de sympathisants de Donald Trump qui passe devant des manifestants Black Lives Matter réunis à à Los Angeles. (Crédit : Emily Valdez/KNX 1070 via AP)
Un 4x4 rejoint le cortège de sympathisants de Donald Trump qui passe devant des manifestants Black Lives Matter réunis à à Los Angeles. (Crédit : Emily Valdez/KNX 1070 via AP)

JTA – La campagne de réélection du président Donald Trump a accepté au moins 2 000 dollars sur trois ans de la part du leader néo-nazi Morris Gulett, a rapporté mardi le site d’information Popular Information, citant des données de la Commission électorale fédérale.

M. Gulett, qui dirige une section des Nations aryennes en Louisiane, a fait 29 dons allant chacun de 25 à 100 dollars depuis décembre 2017, le plus récent ayant été réalisé en mai, selon Popular Information.

Ce dernier est dirigé par Judd Legum, ancien directeur de recherche de la campagne d’Hillary Clinton.

C’est The Forward qui avait rapporté en premier, en 2018, les dons de Morris Gulett à la campagne Trump.

Celui qui se dit pasteur principal de l’église de Jésus-Christ chrétien, autre nom des Nations aryennes, termine ses sermons par un salut nazi, selon le Southern Poverty Law Center. Il pratique l’Identité chrétienne, une théologie omniprésente, raciste et antisémite.

Son site web affirme que « le juif est l’enfant littéral de Satan et est l’ennemi naturel de la race blanche, les enfants de Dieu ».

La campagne Trump n’a pas répondu à une demande de commentaires de Popular Information sur les dons de Gulett.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...