La candidate d’Israël en larmes : l’Eurovision annulé à cause du COVID-19
Rechercher

La candidate d’Israël en larmes : l’Eurovision annulé à cause du COVID-19

Eden Alene dit qu'elle est anéantie par l'annulation du concours de la chanson et que cela lui fait mal à l'intérieur

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Eden Alene, candidate à l'Eurovision 2020. (Capture d'écran Kan)
Eden Alene, candidate à l'Eurovision 2020. (Capture d'écran Kan)

La candidate israélienne au concours de l’Eurovision Eden Alene a pleuré mercredi après-midi lors d’une interview en direct, alors que les organisateurs ont annoncé l’annulation du concours musical 2020 prévu du 12 au 16 mai aux Pays-Bas de la pandémie de coronavirus qui sévit dans le monde.

« Maintenant c’est officiel, ce qu’il a dit signifie que c’est annulé à coup sûr », a déclaré Alene aux interviewers de Kan alors qu’ils montraient le superviseur exécutif de l’Autorité de radiodiffusion de l’Eurovision, Jon Ola Sand, annonçant l’annulation du concours. « Mais y a-t-il encore de l’espoir ? »

Au début de l’interview, Alene a dit qu’elle n’était pas sûre si le concours était reporté ou annulé.

« Je voulais y aller et gagner, et j’ai senti que nous avions… J’ai vu les réactions des gens qui ont tant aimé la chanson, son message et sa signification, et c’est tellement décevant », a déclaré Alene.

Alene pourra peut-être interpréter sa chanson l’année prochaine, mais c’est une situation décevante, a-t-elle déclaré.

« C’est quelque chose de mineur par rapport à ce qui se passe », a-t-elle déclaré. « Cela montre à quel point la situation est terrible. Je l’ai vu venir, je ne suis pas aveugle. Les répétitions n’arrêtaient pas d’être annulées, et les événements. Je l’ai vu venir ».

Pourtant, lorsque la déclaration d’Ola Sand a été diffusée, Alene a été déconcertée par la portée finale de sa déclaration.

« Mon anniversaire devait avoir lieu à l’Eurovision », a-t-elle déclaré, en pleurant. « Ça fait tellement mal à l’intérieur. »

Alene, 19 ans, est la première Israélienne d’origine éthiopienne à être choisie pour chanter la chanson de l’Eurovision pour Israël. La chanson choisie pour elle était « Feker Libi », chantée en quatre langues, anglais, hébreu, amharique et arabe.

« Feker Libi » (qui signifie « mon amour » en amharique) a été co-écrit par Doron Medalie – qui a également écrit la contribution israélienne gagnante de 2018, « Toy » – et Idan Raichel, un auteur-compositeur-interprète à succès dont le Idan Raichel Project est célèbre pour sa fusion de textes traditionnels hébraïques, de musique arabe et éthiopienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...