La Haute Cour étudiera le recours contre les expulsions en cours à Sheikh Jarrah
Rechercher

La Haute Cour étudiera le recours contre les expulsions en cours à Sheikh Jarrah

La Cour suprême organisera une audience vendredi concernant l'appel de plusieurs familles palestiniennes de Jérusalem-Est menacées d'expulsion dans le quartier de Sheikh Jarrah

Les forces israéliennes aux abords d'un immeuble où vit une famille juive pendant une manifestation palestinienne organisée dans le quartier Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, le 4 mai 2021. (Crédit : Jamal Awad/FLASH90)
Les forces israéliennes aux abords d'un immeuble où vit une famille juive pendant une manifestation palestinienne organisée dans le quartier Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, le 4 mai 2021. (Crédit : Jamal Awad/FLASH90)

Quatre familles palestiniennes de Jérusalem-Est – soit plus de 70 personnes – sont actuellement menacées d’expulsion dans le quartier. Elles risquent d’être délogées par des nationalistes juifs de droite, qui ont récupéré les terres juives sur lesquelles les maisons palestiniennes ont été construites après 1948.

La juge de la Cour suprême Daphne Barak-Erez avait demandé aux deux parties de parvenir à un compromis avant ce jeudi. Les habitants palestiniens ont indiqué refuser un accord basé sur la reconnaissance des droits de propriété des Israéliens. Une telle loi n’existe pas pour les Palestiniens ayant perdu leurs biens pendant la guerre.

Le moment choisi pour la session est quelque peu malheureux, puisque lundi est Yom Yeroushalayim. Ce jour qui commémore la conquête par Israël de la moitié orientale de la ville en 1967, est régulièrement marqué par des tensions accrues entre les Juifs israéliens et les résidents palestiniens. Les juifs sionistes religieux organisent une marche à travers la Vieille Ville, y compris les zones palestiniennes, et cherchent souvent à pénétrer en grand nombre sur le mont du Temple, lieu de tension, où ils n’ont pas le droit de prier.

Jérusalem a connu des tensions accrues ces dernières semaines, des manifestants palestiniens et des extrémistes juifs se heurtant violemment à la police dans le centre-ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...