La Jordanie renforce ses procédures d’entrée pour les Israéliens
Rechercher

La Jordanie renforce ses procédures d’entrée pour les Israéliens

200 Israéliens ont été bloqués au poste-frontière ; les autorités exigent que les touristes aient un guide local pour entrer dans le pays

La ville du sud d'Israël d'Eilat et la ville jordanienne d'Aqaba le 18 décembre 2014 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
La ville du sud d'Israël d'Eilat et la ville jordanienne d'Aqaba le 18 décembre 2014 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Des Israéliens qui se rendaient en Jordanie pour la fête de Pessah ont été bloqués à la frontière suite à la mise en place d’une nouvelle procédure par les autorités jordaniennes exigeant qu’ils aient un guide local pour les accompagner dans le pays.

Près de 200 voyageurs ont été bloqués au point de passage de Wadi Araba près d’Eilat, a annoncé le site d’information Ynet.

Selon les nouvelles règles, si des vacanciers ont vu leur entrée refusée et ont dû revenir en Israël, ils ne pourront pas entrer en Jordanie avant 24 jours.

Les nouvelles directives sont entrées en vigueur quelques jours avant le début de la fête de Pessah, d’une durée d’une semaine, alors que des centaines de milliers d’Israéliens partent en vacances à l’étranger. Aucune raison n’a été donnée concernant ce changement de procédure.

Tomer Shaulov, un Israélien qui travaille dans une agence de voyage à Eilat, à proximité du point de passage, a qualifié la décision « d’absurde ».

« On ne sait pas ce qui se passe. Les Jordaniens ont décidé qu’ils veulent que tout le monde entre avec un guide local alors ils ne nous laissent pas traverser. Nous avons une réservation d’hôtel à Aqaba. Nous n’avions même pas besoin d’un visa », a déclaré à Ynet Dror, un Israélien bloqué au point de passage frontalier.

Après des négociations avec des diplomates israéliens, des officiels jordaniens ont fini par affirmer qu’ils suspendaient la restriction pour les Israéliens qui prévoient seulement de séjourner dans la station balnéaire d’Aqaba, qui fait face à Eilat, de l’autre côté de la mer Rouge.

Le ministère des Affaires étrangères israélien a expliqué que les visiteurs qui restent à Aqaba doivent montrer aux autorités frontalières une copie de leur réservation hôtel afin d’entrer dans le pays.

Pour quitter Aqaba, y compris pour se rendre vers des destinations à proximité comme Petra et Wadi Rum, les touristes doivent réserver un guide à l’avance, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...