La justice confirme l’extradition d’un hacker russe vers les Etats-Unis
Rechercher

La justice confirme l’extradition d’un hacker russe vers les Etats-Unis

"Nous n'avons pas trouvé d'éléments (...) justifiant notre intervention dans cette affaire", ont précisé les magistrats

Aleksey Burkov durant une audience du tribunal en Israël. (Capture d'écran : Treizième chaîne)
Aleksey Burkov durant une audience du tribunal en Israël. (Capture d'écran : Treizième chaîne)

La cour suprême israélienne a confirmé dimanche l’extradition d’un pirate informatique russe vers les Etats-Unis, où il est recherché pour une vaste escroquerie en ligne.

Le ministère israélien de la Justice avait récemment ordonné l’extradition d’Alexeï Bourkov, arrêté et détenu en Israël depuis 2015 et soupçonné d’une importante fraude informatique aux Etats-Unis.

Le principal intéressé avait toutefois déposé un appel devant le plus haut tribunal dans l’espoir de surseoir à son extradition vers les Etats-Unis, proposant plutôt à la justice israélienne d’être renvoyé en Russie, voire de servir une éventuelle peine de prison prononcée par un tribunal américain en sol russe.

« L’appel est rejeté », a tranché la Cour suprême dans une décision rendue dimanche, précisant que ce choix de maintenir son extradition vers les Etats-Unis avait été prise « après un examen méticuleux et approfondi » du dossier.

« Nous n’avons pas trouvé d’éléments (…) justifiant notre intervention dans cette affaire », ont précisé les magistrats.

Ces dernières semaines, des médias russes et israéliens avaient évoqué un possible échange de ce détenu contre Naama Issachar, une Israélo-américaine emprisonnée en Russie pour détention de cannabis.

Naama Issachar, condamnée à 7,5 ans de prison en Russie pour trafic de drogue présumé, sur une photo non datée. (Autorisation)

Cette touriste israélienne de 26 ans avait été arrêtée en avril en Russie en possession de neuf grammes de cannabis. La drogue avait été découverte dans ses bagages enregistrés alors qu’elle était en transit à l’aéroport Cheremetyevo de Moscou, entre l’Inde et Israël.

Elle a été condamnée le mois dernier à sept ans et demi de prison pour « trafic » et « détention illégale de drogues », alors que les autorités israéliennes appellent Moscou à la « clémence » dans ce dossier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...