La Knesset honorera le chanteur Eyal Golan
Rechercher

La Knesset honorera le chanteur Eyal Golan

Les collègues de la députée Nava Boker rappellent que le prix remis au chanteur, soupçonné de crime sexuel sur mineur, récompense exclusivement sa musique

Le chanteur israélien Eyal Golan (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Le chanteur israélien Eyal Golan (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Un prix sera remis mardi au chanteur Eyal Golan à la Knesset, malgré l’opposition de députés qui ont estimé que la cérémonie devait être annulée en raison d’une enquête pénale passée qui avait visé l’artiste – et qui a été depuis abandonnée – concernant des délits sexuels sur mineurs, selon un reportage diffusé lundi à la télévision.

Les collègues de Nava Boker, député du Likud, qui a présidé la commission du lobbying de la Knesset qui a nommé Golan, ont confié à la chaîne Hadashot qu’elle n’avait pas l’intention de plier face aux critiques, notant que les prix qui seront remis à Golan et à 11 autres artistes ont été décernés par un lobby parlementaire et non par la Knesset elle-même.

Les sources ont également affirmé que Golan, qui devrait assister à la cérémonie, a été sélectionné pour ses contributions musicales et qu’il ne s’agissait nullement d’une reconnaissance de sa personnalité.

La compagnie de production du chanteur a critiqué la tentative d’annuler la distinction remise au chanteur, évoquant une « initiative scandaleuse » de la part de cinq députés visant à « commettre une injustice en direction d’un innocent » dans la mesure où l’enquête portant sur les soupçons de relations sexuelles avec de jeunes filles mineures a été close sans inculpation.

Le communiqué de la société a conclu en disant que Golan était « blanc comme neige ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...