La Maison Blanche exige de l’Iran des informations sur un ancien agent du FBI juif
Rechercher

La Maison Blanche exige de l’Iran des informations sur un ancien agent du FBI juif

L’administration Trump promet de localiser Robert Levinson après que sa famille a demandé l’aide du président

Robert Levinson en novembre 2010. (Crédit : capture d'écran YouTube/HelpBob Levinson)
Robert Levinson en novembre 2010. (Crédit : capture d'écran YouTube/HelpBob Levinson)

La Maison Blanche a exprimé jeudi son engagement « inébranlable » pour retrouver et ramener l’ancien agent du FBI, Robert Levinson, disparu il y a 10 ans sur l’île iranienne de Kish, et a offert une récompense de 5 millions de dollars pour sa « localisation et son retour en toute sécurité ».

« L’administration Trump reste déterminée à trouver M. Levinson et à le ramener à la maison. Nous voulons qu’il revienne et nous n’épargnerons aucun effort pour atteindre cet objectif », a déclaré la Maison Blanche à propos de l’agent juif américain et l’ex-agent de la CIA qui a été porté disparu en mars 2007.

Sa localisation a été une autre source de friction entre Téhéran et Washington.

Plus tôt cette semaine, le New York Times a signalé que la famille de Levinson avait fait appel au président américain Donald Trump pour l’aider à le localiser et à le ramener à la maison.

Pendant la semaine où le 69e anniversaire de Levinson tombait, sa famille a appelé Trump à tenir une promesse de campagne qu’il a faite en 2015 sur le Capitol Hill où il a déclaré : « si je gagne la présidence, je vous garantis que ces quatre prisonniers seront de retour dans notre pays avant même mon investiture. Je le garantis ».

Il faisait référence aux quatre Américains détenus par l’Iran, Levinson, Said Abedini, Amir Hekmati et Jason Rezaian. Abedini, Hekmati et Rezaian ont été libérés dans le cadre d’un accord controversé qui a été passé avec l’Iran l’année dernière, mais la localisation de Levinson reste encore inconnue.

L’administration Obama avait suggéré que Levinson n’était plus en Iran.

L’administration Trump a pris une position plus dure contre Téhéran et jeudi a appelé à l’Iran à lui fournir des informations et a même proposé une récompense de cinq millions de dollars pour connaître sa « localisation et son retour en sécurité ».

« La famille Levinson a beaucoup souffert au cours de la dernière décennie en raison de l’absence de M. Levinson, un père aimant, un frère, un mari, un grand-père et un ami pour beaucoup », a déclaré la Maison Blanche.

« Chaque jour, mais surtout aujourd’hui, nos cœurs sont avec la famille Levinson. Nous ne nous reposerons pas tant que cette affaire ne sera pas résolue », a-t-elle ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...