La neige arrive dans le nord ; Jérusalem se prépare à un week-end d’hiver
Rechercher

La neige arrive dans le nord ; Jérusalem se prépare à un week-end d’hiver

Les pluies fouettent la côte entre Tel-Aviv et Haïfa ; la tempête devrait durer plusieurs jours ; on craint des inondations dans les zones désertiques

Une vue du Dôme du rocher recouvert de neige depuis la promenade Armon Hanatziv, dans le sud de Jérusalem, le 14 décembre 2013 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Une vue du Dôme du rocher recouvert de neige depuis la promenade Armon Hanatziv, dans le sud de Jérusalem, le 14 décembre 2013 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La neige a commencé à tomber sur le nord d’Israël et les tempêtes de pluie ont commencé sur la côte à l’aube mercredi matin.

Les pluies nocturnes ont frappé la côte, principalement entre Tel-Aviv et Haïfa. La première neige est tombée sur Israël dans la ville de Majdal Shams, au nord, vers minuit, a rapporté la radio de l’armée.

Une rare et légère chute de neige était attendue à Jérusalem mercredi matin ou après-midi.

D’autres régions connaîtront probablement des températures exceptionnellement froides, des précipitations sporadiques et des vents violents, en particulier dans le nord et le long de la côte.

La région du Golan, au nord, devrait être recouverte de 30 centimètres de neige, tandis que d’autres régions du nord devraient recevoir jusqu’à 10 centimètres de neige.

On craint des inondations dans les zones côtières et désertiques, et on s’attend à des tempêtes de sable et à du brouillard dans le sud.

Les météorologues ont déclaré qu’il y avait la possibilité de neige légère dans le nord du Neguev, de vents dans certaines régions allant jusqu’à 110 kilomètres à l’heure, et d’inondations dans le désert de Judée et autour de la mer Morte.

Certaines écoles de la région du Golan et de Safed au nord ont été fermées à cause de la neige.

Les écoles de Jérusalem devraient fonctionner comme d’habitude. Le système éducatif reste en grande partie fermé à Jérusalem dans le cadre de la troisième phase de confinement de la pandémie dans le pays.

A Mevasseret Zion, la municipalité a annulé les cours, puis a fait marche arrière et a déclaré que les cours seraient maintenus jusqu’en début d’après-midi.

La neige est également susceptible de tomber dans certaines zones de haute altitude au centre du pays et d’atteindre 10 centimètres.

Dans certaines zones de Jérusalem, on s’attend à 5 à 10 centimètres de neige et la municipalité a préparé des chasse-neige et du sel pour maintenir les routes ouvertes.

Le maire de Jérusalem, Moshe Lion, a déclaré que la municipalité s’efforçait de localiser tous les sans-abri qui pourraient être en danger et qu’elle multipliait les contrôles des services sociaux pour les résidents vulnérables de la ville.

Le maire a également déclaré qu’une décision de dernière minute serait prise pour savoir si les écoles et les jardins d’enfants allaient ouvrir. Le système éducatif reste largement fermé à Jérusalem dans le cadre de la troisième phase de confinement de la pandémie dans le pays.

Safed a préparé des chasses-neige et distribué des couvertures à ceux qui pourraient en avoir besoin. La municipalité a également averti les habitants de se préparer à d’éventuelles perturbations de l’approvisionnement en électricité.

Mercredi, la température devrait se situer entre 1 et 5 °C à Jérusalem et entre 9 et 12 °C à Tel-Aviv.

Le temps le plus froid est attendu à Mitzpe Ramon dans le sud, où les températures devraient atteindre 0 °C.

De fortes pluies intermittentes devraient se poursuivre entre le nord d’Israël et la région du nord du Neguev jeudi et vendredi, avec des craintes d’inondations dans certaines zones désertiques.

L’Autorité de la nature et des parcs a mis en garde contre les inondations dans le lit des rivières et autour des ruisseaux et a dit aux Israéliens d’éviter ces zones à pied et en voiture.

Un homme de 24 ans a été trouvé en hypothermie modérée près de Tibériade mardi soir et envoyé dans un hôpital pour y être soigné.

La région montagneuse centrale d’Israël, y compris Jérusalem, enregistre des chutes de neige à intervalles réguliers.

En 2013, un blizzard majeur avait provoqué une panne d’électricité dans plusieurs quartiers après avoir recouvert la ville de jusqu’à 30 centimètres de neige. Cette même tempête a frappé les hauteurs du sud de la ville avec jusqu’à 90 centimètres de neige, un événement qui n’arrive qu’une fois par siècle.

Cependant, le climat de l’est de la Méditerranée est capricieux et les prévisions de merveilles hivernales ne se concrétisent souvent pas.

Après que le pays a connu son mois de novembre le plus humide depuis 1994, le temps a depuis lors été principalement ensoleillé et anormalement chaud, avec des orages occasionnels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...