Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

La nouvelle coalition présentée à la Knesset : début du compte à rebours

Netanyahu dispose donc d'une semaine - jusqu'au lundi 2 janvier - pour faire prêter serment à son gouvernement. Avant cela, il doit régler des questions cruciales

Discussion et vote sur un projet de loi visant à dissoudre la Knesset à Jérusalem, le 22 juin 2022 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Discussion et vote sur un projet de loi visant à dissoudre la Knesset à Jérusalem, le 22 juin 2022 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Ce lundi, le président de la Knesset, Yariv Levin (Likud), a officiellement informé le plénum de la Knesset que Benjamin Netanyahu avait confirmé sa capacité à former le prochain gouvernement israélien.

« Le vote pour la formation du gouvernement se déroulera jeudi à 11h (09h00 GMT) lors d’une séance extraordinaire de la Knesset », a déclaré Levin selon un communiqué de son bureau.

Aux termes de la loi, Netanyahu dispose désormais de sept jours pour prêter serment avec sa coalition de six partis, qui comprend trois partis d’extrême droite et deux partis ultra-orthodoxes en plus de son parti de droite, le Likud.

Les députés doivent encore voter en seconde et troisième lecture des projets de loi permettant à M. Dery d’être nommé après avoir été condamné pour fraude fiscale et à M. Ben Gvir d’étendre ses futurs pouvoirs de ministre à la police.

Yariv Levin, alors président de la Knesset, dans la salle du plénum, le 9 juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Ces votes sont prévus mardi et mercredi pour que M. Netanyahu, détenteur du record de longévité à la tête du pays (de 1996 à 1999 et de 2009 à 2021), puisse ensuite présenter son cabinet à la Knesset.

Levin a précisé qu’une audience et un vote sur le nouveau gouvernement étaient prévus jeudi matin, susceptibles d’être reportés jusqu’au lundi 2 janvier.

Si la composition précise de son gouvernement n’est pas encore totalement achevée, ses partenaires sont toutefois connus et il devrait être, pour les experts, le gouvernement le plus à droite de l’histoire d’Israël.

Netanyahu doit encore régler des questions clés avant que son gouvernement ne prête serment, comme la formalisation des accords de coalition avec la quasi-totalité de ses alliés, la répartition des postes entre les membres de son parti et la finalisation de deux projets de loi exigés par ses partenaires comme conditions sine qua non.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.