La start-up israélienne Comprendi a reçu l’approbation de Twitter pour sa technologie en matière de publicité
Rechercher

La start-up israélienne Comprendi a reçu l’approbation de Twitter pour sa technologie en matière de publicité

La start-up, basée à Tel Aviv, a remporté le 250 000 $ lors du #Promote Ads API Challenge organisé par Twitter à San Francisco

Itai Ben-Zaken, PDG de Comprendi, présente son projet à Twitter (Crédit : autorisation)
Itai Ben-Zaken, PDG de Comprendi, présente son projet à Twitter (Crédit : autorisation)

Les réseaux sociaux sont à l’affut de nouveaux moyens de personnaliser et d’adapter la publicité. Twitter a repéré une société israélienne, dont la technologie permet aux publicitaires de changer leurs encarts en temps réel en fonction de nombreux facteurs, les résultats sportifs par exemple, la météo et autres sujets d’actualité.

Comprendi, une start-up basée à Tel Aviv a gagné a remporté le challenge #Promote Ads API, et la somme de 250 000 dollars, lors d’une cérémonie qui a eu lieu à San Francisco, pour sa technologie adaptative et créative.

Voilà comment ça fonctionne : une chaîne de cafés, par exemple, peut automatiquement faire apparaitre un café glacé à un utilisateur de Los Angeles, où il fait chaud, et en même temps, faire apparaitre un café fumant sur l’écran d’un utilisateur ailleurs dans le monde.

« Pour que cette chaîne puisse faire une publicité des boissons les plus adaptées, il y a des programmations manuelles à mettre en œuvre afin d’y parvenir. Notre système permet aux sociétés de pré-charger les publicités destinées aux pays à la météo plus fraiche et ces publicités apparaitront dès que la température sera descendue en deçà d’un certain seuil, partout aux États-Unis », explique Itai Ben-Zaken, PDG et co-fondateur de Comprendi.

Selon Ben-Zaken, ce système à la fois adaptatif et créatif offre des fonctionnalités que Google, Facebook et Twitter ne proposent pas, ce qui fait de la technologie de Comprendi une technologique novatrice et unique : elle permet au publicitaire de déclencher automatiquement une publicité personnalisée, pré-chargée, adaptée à ce qui se passe chez l’utilisateur.

Un autre exemple : une marque de bière pourrait utiliser cette technologie pour lancer automatiquement une publicité à la fin d’un match de foot. Pour les supporters de l’équipe gagnant, la marque pourrait cibler des publicités représentant des supporters en liesse, célébrant leur victoire avec des bouteilles de bière. Et pour les supporters de l’équipe perdante, elle pourrait proposer une publicité qui dirait « On ne gagne pas à tous les coups… prends une bière, ca ira mieux après ! »

Les possibilités sont infinies.

« Les publicités peuvent être déclenchées en fonction d’autres signaux, donc si un publicitaire dans le domaine de la mode souhaite que la publicité de son nouveau produit apparaisse au moment le plus opportun, notre système peut déclencher ces publicités quand il identifie les discussions sur le thème de la mode, ou tout autre sujet qui intéresse le publicitaire », ajoute Ben-Zaken.

Itai Ben-Zaken, PDG de Comprendi, lors de la céremonie organisée par Twitter. (Crédits : autorisation)
Itai Ben-Zaken, PDG de Comprendi, lors de la céremonie organisée par Twitter. (Crédits : autorisation)

Le challenge #Promote Ads API est organisé par Twitter pour encourager l’innovation dans l’écosystème de la technologie de la publicité » explique Michael Engle, chef d’Ads API chez Twitter, dans une déclaration.

« La solution adaptative créative proposée par Comprendi est un très bon exemple de la façon dont nous soutenons le développement des meilleurs outils marketing qui exploitent les caractéristiques de Twitter. »

Fondée en 2013 par Ben-Zaken, Dr Kfir Bat et Amit Seker, Comprendi utilise une machine de programmation neurolinguistique (NPL) au brevet déposé et un algorithme d’apprentissage pour permettre aux publicitaires d’atteindre un public au contexte approprié, et de leur adresser le bon message au bon moment.

« Je pense que Twitter nous a récompensé avec ce prix prestigieux et lucratif parce que nous utilisons des données fournies exclusivement par Twitter, de façon sophistiquée, avec un impact important, et nous suivons la direction vers laquelle Twitter de dirige de manière stratégique », a déclaré Ben-Zaken

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...