La Suède remporte l’Eurovision 2015, Israël finit 9e
Rechercher

La Suède remporte l’Eurovision 2015, Israël finit 9e

Israël a terminé neuvième avec un score final de 97 points

Mans Zelmerlow, chanteur suédois réagit après avoir remporté la finale de l'Eurovision, le 23 mai 2015 à Vienne. (Crédit : AFP PHOTO / DIETER NAGL)
Mans Zelmerlow, chanteur suédois réagit après avoir remporté la finale de l'Eurovision, le 23 mai 2015 à Vienne. (Crédit : AFP PHOTO / DIETER NAGL)

La Suède, éternelle favorite du concours Eurovision, a de nouveau remporté samedi soir la compétition musicale aux 200 millions de téléspectateurs, grâce à Måns Zelmerlöw, un jeune premier de 28 ans.

C’est la sixième fois que le pays d’ABBA – vainqueurs en 1974 – gagne le concours, et la première fois depuis 2012. Seule l’Irlande a fait mieux (7 victoires).

Måns Zelmerlöw et « Heroes », sa chanson aux rythmes pop et aux sonorités électroniques, a devancé de 52 points la beauté russe Polina Gagarina.

Le trio italien Il Volo finit troisième, devant le Belge Loïc Nottet.

Måns Zelmerlöw a longtemps été devancé par Polina Gagarina pendant l’annonce des votes, avant d’inverser la tendance sur la fin.

« Je croyais vraiment que la Russie ou l’Italie allaient gagner », a déclaré le vainqueur, radieux, lors de sa conférence de presse.

Quelque membres du public n’ont pas épargné la participante Russe quant aux tensions politiques avec l’Ukraine, en la huant lors de son apparition sur scene.

L’Australie, qui a eu le droit exceptionnel de participer au concours européen cette année grâce à l’enthousiasme de ses fans, est arrivée en cinquième place. Beaucoup d’Australiens espéraient voir leur candidat, Guy Sebastian, triompher pour s’assurer une place au concours de l’année prochaine, chose peu probable étant donné le résultat final.

La course virevoltait entre la Russie et la Suède pendant la majorité de la soirée alors que les membres du jury issus de 40 pays différents et un public mondial votaient pour leur candidats preférés par téléphone et sur l’application créée à cette occasion.

La victoire de Zelmerlow et de sa chanson “Heroes” arrive 41 ans après celle du groupe suédois Abba en 1974 avec leur chanson “Waterloo”, une prestation qui avait marqué le début de leur carriere internationale.

Environ 200 millions de personnes ont regardé la télévision samedi alors que les 27 finalistes se sont affrontés musicalement devant près de 10 000 personnes qui ont suivi le concours en direct à Mammoth Stadthalle, à Vienne.

La victoire de Conchita Wurst, un travesti barbu l’an dernier, a particulièrement accru la popularité mondiale du concours de chansons.

Wurst, co-présentateur du concours, a critiqué les huées dispersées venants du public lors de l’apparition de Polina Gagarina avec sa chanson pacifique “A Million Voices”, qualifiant la réaction “d’incompréhensible”.

Israël a terminé neuvième avec un score final de 97 points alors que la Suède a remporté 365 points et la Russie, 303.

Malgré la défaite, la délégation israélienne a qualifié ce résultat de “réussite incroyable”.

Israël était representé par un adolescent de 16 ans, Nadav Guedj, avec sa prestation “Golden Boy” devant un public enthousiaste lors des demi-finales jeudi soir.

“Nous sommes satisfaits par la neuvième place,” ont déclaré les Israéliens à Ynet. “La prestation de Nadav était excellente. C’est un énorme succès pour l’Etat d’Israël.”

Guedj était le vainqueur de la deuxieme saison de la télérealité israélienne “La Nouvelle Star”.

La chanson est sortie en mars et est chantée entièrement en anglais.

Israël n’avait pas été qualifié pour les finales depuis 2010 mais reste dans le concours malgré les défis vraisemblablement liés à sa situation géopolitique.

Mais ce n’est pas la seule inquiétude des artistes israéliens ces derniers temps.

The Jewish Chronicle avait rapporté que la chanteuse israélienne Moran Mazor était sous haute protection lors de son entrée à l’Eurovision à Malmö en août 2013 et les journalistes israéliens qui sont allés couvrir le concours se sont retrouvés menacés, selon Haaretz.

Cette année, Ilan Mor, l’ambassadeur d’Israël en Hongrie, a protesté contre l’entrée de la Hongrie dans le concours à cause d’un texte du chanteur qui critique la dernière opération à Gaza et accuse Israël d’avoir tué des centaines d’enfants palestiniens pendant l’opération Bordure protectrice.

Le site du Congrès juif européen a rapporté en mars qu’un haut responsable de l’autorité de la radiodiffusion Hongroise a déclaré que les règles de l’Eurovision interdisant du contenu politique seraient respectés, et que la phrase sur l’Opération serait effacée.

Cela fait depuis 1973 qu’Israël est entré dans l’Eurovision et a remporté le concours à trois reprises – la première fois en 1978 avec la chanson d’Izhar Cohen « A-ba-ni-bi »; puis en 1979 avec « Hallelujah », interprétée par Gali Atari; et en 1998 avec la chanson de Dana International, « Diva ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...