L’ancien directeur de cabinet de Steinitz aurait accepté des pots-de-vin
Rechercher

L’ancien directeur de cabinet de Steinitz aurait accepté des pots-de-vin

Miki Ganor aurait versé des centaines de milliers de shekels à David Sharan pour qu'il puisse promouvoir l'achat des sous-marins allemands

Miki Ganor devant la cour des magistrats de Rishon Lezion, le 10 juillet 2017. (Crédit : Moti Kimchi/Pool)
Miki Ganor devant la cour des magistrats de Rishon Lezion, le 10 juillet 2017. (Crédit : Moti Kimchi/Pool)

Miki Ganor, témoin de l’accusation pour l’enquête sur des faits de corruption entourant l’achat de navires de guerre à un armateur allemand, a corrompu David Sharan, qui était alors le directeur de cabinet du ministre des Finances Yuval Steinitz, a annoncé mardi la Deuxième chaîne.

La chaîne, qui cite le témoignage de Ganor auprès de la police, affirme que ce dernier a embauché le stratège Tzachi Lieber pour transporter les pots-de-vin, qui s’élèveraient à des centaines de milliers de shekels, pour que Sharan puisse promouvoir l’achat des sous-marins.

Lieber est lui aussi un suspect de cette enquête, et Steinitz devrait être interrogé, mais n’est pas considéré comme suspect.

Après avoir travaillé pour Steinitz entre 2009 et 2015, Sharan est devenu le directeur de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui n’est pas non plus considéré comme suspect de cette affaire, surnommée Affaire 3000.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...