L’AP poursuivra les Etats-Unis pour « blocus financier »
Rechercher

L’AP poursuivra les Etats-Unis pour « blocus financier »

Le ministre palestinien des Affaires étrangères a indiqué chercher des alternatives de financement face aux tentatives de Washington d'imposer le processus de paix à Ramallah

Riyad al-Maliki, ministre des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne. (Crédit :  Issam Rimawi/Flash90)
Riyad al-Maliki, ministre des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)

Le ministre des Affaires étrangères palestinien Riyad al-Malki a annoncé lundi que l’AP poursuivrait en justice les Etats-Unis pour contrer les tentatives américaines d’exercer des pressions financières sur Ramallah.

Les propos de Malki ont été tenus vingt-quatre heures après qu’un haut-responsable du Fatah, Hussein al-Sheikh, a expliqué dans un entretien en arabe que les Etats-Unis avaient demandé aux banques internationales d’exercer des pressions sur l’Autorité palestinienne d’un point de vue financier pour amener les leaders palestiniens à accepter le plan de paix de l’administration Trump, qui n’a pas encore été annoncé.

« Les responsables observent ces nouvelles initiatives américaines visant à imposer un blocus financier sur notre population et ils s’intéressent à des démarches légales qui permettraient de porter plainte contre les Etats-Unis contre toutes ces initiatives d’un côté tout en cherchant, de l’autre, des alternatives financières pour répondre à ces mesures punitives », a déclaré Malki au micro de la radio Voix de Palestine.

Al-Sheikh a expliqué à l’AFP dimanche que des institutions financières majeures avaient commencé à coopérer à cette tentative de Washington « d’imposer un blocus financier serré à l’Autorité ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...