L’AP serait intéressée par un rétablissement de la coordination sécuritaire
Rechercher

L’AP serait intéressée par un rétablissement de la coordination sécuritaire

Après trois mois et demi de rupture, des personnalités de haut rang à Ramallah ont transmis des messages exprimant leur intérêt pour une reprise des relations avec Israël

Les forces de sécurité palestiniennes gardent l'entrée de la ville de Naplouse en Cisjordanie le 23 mars 2020, dans le cadre des mesures visant à contenir le coronavirus. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
Les forces de sécurité palestiniennes gardent l'entrée de la ville de Naplouse en Cisjordanie le 23 mars 2020, dans le cadre des mesures visant à contenir le coronavirus. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Les responsables israéliens de la sécurité estiment que l’Autorité palestinienne est intéressée par un renouvellement progressif de la coordination de la sécurité après trois mois et demi de rupture.

Ramallah a coupé les liens en réponse au projet du Premier ministre Benjamin Netanyahu d’annexer de larges zones de la Cisjordanie. Le mois dernier, Israël a accepté de suspendre cette initiative controversée dans le cadre de son accord de normalisation avec les Émirats arabes unis.

Une source de sécurité a déclaré mercredi à la chaîne Kan que des hauts fonctionnaires de l’AP avaient indiqué le désir de renouveler la coordination par le biais de divers messages, sans toutefois fournir de détails supplémentaires.

L’establishment israélien de la sécurité a longtemps vanté sa coordination avec l’AP, attribuant à Ramallah la prévention de nombreuses attaques contre des Israéliens planifiées par le Hamas et d’autres organisations terroristes en Cisjordanie. Les responsables de la défense ont averti que l’interruption des liens pourrait conduire à une augmentation de la violence, avec de nouveaux affrontements entre les troupes israéliennes et les Palestiniens.

Le président de l’AP Mahmoud Abbas a longtemps menacé de couper ces liens avec Israël en réponse à la présence croissante d’implantations au-delà de la ligne verte. Il a fini par donner suite à ses avertissements en mai dernier en raison du plan d’annexion.

En plus de la coopération en matière de sécurité entre l’armée israélienne et les forces de sécurité palestiniennes, les liens civils entre Israël et l’AP ont également été rompus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...