Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Lapid : Netanyahu met l’État en danger en reportant l’enrôlement des Haredim

Le chef de l'opposition, qui juge le possible report de la loi sur la conscription de "répugnant", a exhorté le Premier ministre à ne pas attendre la date butoir de juillet

Le leader de l'opposition le député Yaïr Lapid lors d'une réunion de sa faction Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 18 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le leader de l'opposition le député Yaïr Lapid lors d'une réunion de sa faction Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 18 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu met en danger la sécurité d’Israël en retardant l’enrôlement de la communauté ultra-orthodoxe – haredi – a déclaré lundi le chef de l’opposition Yaïr Lapid, qui a appelé à l’enrôlement immédiat d’au moins 10 000 jeunes hommes haredim.

« Le gouvernement israélien se prépare à demander un nouveau report de la loi sur la conscription. C’est un acte répugnant. Je n’ai pas d’autre expression », a-t-il déclaré.

Netanyahu espérerait reporter l’enrôlement des membres de la communauté haredi jusqu’au début du mois de juillet, le temps que la coalition travaille à l’élaboration d’une nouvelle loi sur la conscription.

« Il ne s’agit plus d’une simple discussion idéologique. C’est une nécessité opérationnelle. Si nous voulons être en mesure d’opérer dans le nord, si nous voulons faire face aux menaces qui se multiplient en Judée et en Samarie [la Cisjordanie], nous avons besoin de plus de soldats », a souligné Lapid.

Il a critiqué ceux qui veulent retarder les choses parce que « c’est un processus ».

« Quel processus exactement ? Pensez-vous que nos enfants ont suivi un processus avant de s’enrôler ? Le seul processus est que vous vous enrôlez, que vous suivez une formation et qu’à la fin de cette formation, vous êtes un soldat. »

« Le débat sur le recrutement aurait dû prendre fin le 7 octobre. L’armée le dit depuis des mois. Le chef d’état-major l’a dit, le ministre de la Défense l’a dit. Nous devons recruter au moins 10 000 jeunes hommes haredim », a-t-il poursuivi.

Il a exhorté la coalition à dire aux partis ultra-orthodoxes : « Vous devez comprendre que vous n’avez plus rien à recevoir sans rien donner. Ceux qui ne s’enrôlent pas ne recevront pas un seul centime de l’État. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.