Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

L’association rabbinique libérale d’Allemagne expulse le rabbin au cœur d’un scandale

Cette décision intervient dans le cadre d'une enquête sur l'abus de pouvoir et le harcèlement sexuel au séminaire rabbinique dirigé par le rabbin Walter Homolka

Le rabbin Walter Homolka, recteur du séminaire Abraham Geiger, dans la synagogue de la communauté juive libérale à Hanovre, en Allemagne en décembre 2016. (Crédit : Julian Stratenschulte/picture alliance via Getty Images via la JTA)
Le rabbin Walter Homolka, recteur du séminaire Abraham Geiger, dans la synagogue de la communauté juive libérale à Hanovre, en Allemagne en décembre 2016. (Crédit : Julian Stratenschulte/picture alliance via Getty Images via la JTA)

BERLIN, Allemagne (JTA) – Le rabbin Walter Homolka, accusé d’abus de pouvoir au sein du séminaire rabbinique libéral qu’il a fondé, a subi une nouvelle sanction : l’expulsion de l’association rabbinique libérale d’Allemagne.

Cette expulsion n’affecte pas le travail qu’Homolka pourrait effectuer en tant que rabbin ou professeur en Allemagne ou ailleurs. Mais elle le prive de son rôle dans la sélection des nouveaux rabbins admis au sein du groupe et dans l’évaluation des mesures prises collectivement par le groupe – un revers important pour un homme responsable de la formation et de la croissance de nombreuses institutions juives non orthodoxes en Allemagne.

Le vote a eu lieu mercredi au siège berlinois du Conseil central des Juifs d’Allemagne. Les membres de la Conférence rabbinique générale, connue sous le nom d’ARK, ont voté par 19 voix contre 8 pour exclure Homolka, selon une déclaration de la direction du groupe, qui a précisé que le vote avait eu lieu « à la demande de certains membres ». Homolka n’était pas présent.

Le vote a permis d’atteindre la majorité des deux tiers requise pour être adopté, mais il a également révélé que Homolka continue de bénéficier d’un soutien important malgré deux enquêtes distinctes qui ont conclu ces derniers mois qu’il avait créé une « atmosphère de peur » parmi le personnel et les étudiants du libéral Abraham Geiger College et d’autres institutions éducatives juives qu’il a fondées.

Selon les participants, le vote a suivi une présentation du directeur exécutif du Conseil central, Daniel Botmann, qui aurait exposé les conclusions des deux enquêtes – l’une menée par l’Université de Potsdam, qui abrite deux écoles rabbiniques fondées par Homolka et dont il était membre du corps enseignant, et l’autre commanditée par le Conseil central lui-même.

Botmann n’était pas présent lors de la réunion officielle d’ARK au cours de laquelle le vote a eu lieu. Le rabbin Andreas Nachama, président du groupe rabbinique libéral, a déclaré à la Jewish Telegraphic Agency que le vote avait eu lieu sans autre discussion.

Le rapport final du cabinet d’avocats mandaté par le Conseil central, qui pourrait contenir de nouveaux détails, devrait être publié dans les semaines à venir. Homolka a fermement nié les accusations d’abus de pouvoir depuis qu’elles ont été rendues publiques en mai dernier. Mais il a néanmoins perdu ou renoncé à certaines responsabilités dans un certain nombre d’organisations juives allemandes.

Lors de la même réunion, l’ARK a accepté dans ses rangs deux rabbins récemment ordonnés du Geiger College et du conservateur Zacharias Frankel College, tous deux hébergés à l’université de Potsdam. Homolka était le fondateur et le recteur du Geiger College, mais il en a cédé la direction au début du mois à la communauté juive de Berlin, qui a assuré au Conseil central qu’Homolka n’y jouerait plus aucun rôle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.