L’auteur de l’attaque de Jérusalem est lié au responsable de la tuerie contre une yeshiva en 2008
Rechercher

L’auteur de l’attaque de Jérusalem est lié au responsable de la tuerie contre une yeshiva en 2008

L’homme qui a foncé sur des agents de la police des frontières a été tué ; la police traite l’incident comme une attaque terroriste

Un policier regarde la voiture utilisée par le suspect pour foncer sur des policiers des frontières dans le quartier arabe d'A-Tur à Jérusalem-Est, le 20 mai 2015. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Un policier regarde la voiture utilisée par le suspect pour foncer sur des policiers des frontières dans le quartier arabe d'A-Tur à Jérusalem-Est, le 20 mai 2015. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le palestinien qui a foncé sur un groupe de policiers des frontières avec son véhicule à Jérusalem, dans la journée de mercredi, était lié au responsable d’une précédente attaque dans la ville, en 2008, qui a tué huit étudiants juifs, a indiqué la police.

Amran Abu Dhaim, de Jabel Mukaber, a été abattu par la police après qu’il a volontairement dévié de la route et foncé avec sa Jeep sur un groupe de policiers qui étaient en patrouille de routine dans le quartier d’A-Tur, à côté de l’Université hébraïque, près du mont Scopus, mercredi matin.

Le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, a déclaré que l’incident était traité comme une attaque terroriste de loup solitaire. L’enquête suit toujours en cours, a-t-il ajouté.

Deux des officiers ont été modérément blessés aux jambes et à la hanche. Un troisième a été légèrement blessé. Les policiers blessés ont été évacués vers un hôpital où ils ont été soignés. Ils sont sortis de l’hôpital plus tard dans la journée.

Selon la police, le suspect est lié à Abou Alaa Dhaim, le tireur palestinien qui a pris d’assaut la yeshiva Mercaz Harav (le 6 mars 2008) et qui a tué huit étudiants, avant d’être abattu. Toutes les victimes sauf une étaient âgées de 18 ans ou moins.

Le tireur a été tué par un soldat de Tsahal qui était arrivé sur place. La maison de sa famille, à Jabel Mukaber, a été détruite plusieurs mois plus tard, en dépit d’un certain nombre d’appels, dans le cadre de la politique israélienne controversée de détruire les maisons des terroristes pour dissuader les attaques.

Amran Abu Dhaim avait également un lien avec l’aile militaire du Hamas, a ajouté Rosenfeld, citant des liens familiaux avec le groupe ainsi qu’une piste trouvée sur les médias sociaux.

Aucune organisation n’a revendiqué la responsabilité de cette attaque.

Dhaim a été abattu par un quatrième policier sur les lieux alors qu’il tentait d’effectuer une marche arrière pour tenter d’écraser les officiers blessés, a indiqué la police. Il a reçu les premiers soins sur les lieux mais il est décédé peu de temps après.

Plusieurs résidents locaux ont lancé des pierres sur la police et les services de secours après l’incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...