L’auteur d’une attaque à la voiture-bélier en 2015 condamné à la perpétuité
Rechercher

L’auteur d’une attaque à la voiture-bélier en 2015 condamné à la perpétuité

"Pendant la lecture de la condamnation, le terroriste a souri et n'a pas baissé les yeux," a fustigé le frère d'Avraham Hasano

Shaban Titi conduit au tribunal militaire d'Ofer, près de Ramallah, le 6 juillet 2020. (Crédit : Flash90)
Shaban Titi conduit au tribunal militaire d'Ofer, près de Ramallah, le 6 juillet 2020. (Crédit : Flash90)

Un tribunal militaire de Cisjordanie a condamné lundi à la prison à vie un chauffeur de camion palestinien qui a tué un père israélien de sept enfants lors d’un attentat à la voiture-bélier en 2015.

Shaban Titi avait été reconnu coupable en 2016 d’homicide involontaire avec préméditation pour avoir renversé Avraham Hasano, 54 ans, une accusation équivalente à un meurtre devant les tribunaux civils.

Alors que le juge du tribunal militaire d’Ofer lisait la sentence, les membres de la famille d’Hasano présents dans la salle se sont mis à crier sur les proches de Titi et ont dû être évacués de la salle alors que la confrontation verbale s’intensifiait. La femme de Hasano, Ruti, s’est brièvement évanouie au milieu de l’agitation.

« Pendant la lecture de la condamnation, le terroriste a souri et n’a pas baissé les yeux [de honte]. La sentence n’est pas suffisante et nous espérons que l’État envisagera la peine de mort pour tout terroriste qui oserait faire du mal à un Juif », a déclaré Meidad, le frère de Hasano, à la chaîne publique Kan plus tard lundi.

Titi a été arrêté par le Shin Bet cinq mois après l’attaque qui a tué Avraham Hasano sur une route de Cisjordanie. Le suspect, un résident du village de Dahariya en Cisjordanie, a clamé avoir écrasé la victime par accident, fuyant les lieux par peur.

Selon l’acte d’accusation, Titi a écrasé Hasano, après quoi il l’a traîné sur 37 mètres, avant de partir en voiture et de laisser l’Israélien gravement blessé sur la route.

Les images de la scène de l’attaque montrent Hasano sortant de sa voiture brandissant un grand club en bois après que son véhicule a été la cible de jets de pierres par des Palestiniens près de Hébron. Il s’est approché du camion, en agitant le club, et s’est fait écraser. Il a ensuite été déclaré mort sur place.

Avraham Hasano (Autorisation)

Titi a d’abord été accusé d’homicide involontaire, mais la famille de Hasano a réagi avec colère à la réduction des charges et a immédiatement déposé une requête qui a finalement abouti pour changer l’accusation en une accusation de meurtre.

Titi a déclaré avoir tenté d’éviter de heurter Hasano, mais n’a pas eu le temps de dévier. Peu après l’incident, il a appelé son employeur israélien pour signaler qu’il avait écrasé quelqu’un.

Après l’incident, Titi s’est rendu à la police palestinienne, affirmant qu’il n’avait pas l’intention de tuer le père israélien de 54 ans, père de sept enfants, de Kiryat Arba. Il avait auparavant été détenu au poste de police de Dahariya, puis libéré par l’Autorité palestinienne, avant d’être arrêté par les forces israéliennes « à la suite d’une vaste activité de renseignement », a fait savoir le Shin Bet dans une déclaration le mois dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...