Le Brésil abandonne les poursuites contre Joseph Safra
Rechercher

Le Brésil abandonne les poursuites contre Joseph Safra

Le philanthrope brésilien était accusé d'avoir couvert des actes de corruption qui auraient été commis par des cadres de sa banque

Joseph Safra. (Crédit : Facebook)
Joseph Safra. (Crédit : Facebook)

RIO DE JANEIRO – La cour fédérale brésilienne a abandonné les poursuites contre le banquier milliardaire Joseph Safra, accusé d’avoir participé à un complot de corruption aux autorités fiscales brésiliennes.

« Aucune enquête n’a été menée sur Mr Safa, il n’a pas été interrogé, même s’il a été dénoncé », a déclaré l’avocat de Safra aux journalistes cette semaine.

« Les juges ont conclu qu’il n’y avait aucune preuve qui justifiait des poursuites. »

Safra, 77 ans, philanthrope dans la communauté brésilienne de 120 000 personnes a nié ces accusations.

Le mécène serait, selon le magazine Fortune, le plus riche banquier du monde.

Il a été accusé d’avoir été au courant d’un projet monté par des cadres de sa banque au brésil d’avoir versé 4,2 millions de dollars en pots-de-vin pour obtenir une réduction de leur dette fiscale qui s’élève à près de 500 millions de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...