Rechercher

Le candidat israélien à l’Eurovision accuse les médias d’antisémitisme

Michael Ben David affirme que des journalistes ont refusé de l'interviewer ; mais seuls les candidats qualifiés pour la finale le sont, et ce n'était pas son cas

Le chanteur Michael Ben David, candidat d'Israël, se produit lors de la deuxième demi-finale du concours Eurovision de la Chanson 2022, le 12 mai 2022 au Pala Alpitour de Turin. (Crédit : Marco Bertorello / AFP)
Le chanteur Michael Ben David, candidat d'Israël, se produit lors de la deuxième demi-finale du concours Eurovision de la Chanson 2022, le 12 mai 2022 au Pala Alpitour de Turin. (Crédit : Marco Bertorello / AFP)

Le chanteur israélien Michael Ben David, qui représentait Israël à l’Eurovision 2022 à Turin, en Italie, s’est plaint mardi de l’antisémitisme dont il aurait été victime dans le cadre du concours.

Ben David a affirmé lors d’une conférence de presse, sans donner de détails, que lorsqu’il s’était approché du plateau où se déroulaient les interviews, des représentants de médias internationaux auraient refusé de l’interviewer parce qu’il était israélien.

« Ils m’ont dit qu’ils ne voulaient pas de moi. Cette petite dose d’antisémitisme vous colle à la peau », a-t-il déclaré.

Ben David a tenu deux conférences de presse à Turin à quelques jours d’intervalle pendant les répétitions, environ deux semaines avant le concours.

Mais après les demi-finales, les conférences de presse ne sont organisées que pour ceux qui ont réussi à se qualifier, or Ben David ne s’était pas qualifié pour la finale.

Le chanteur a également affirmé, toujours sans preuve, que les cameramen ont évité de diffuser des images montrant le drapeau israélien. « J’ai vu beaucoup de drapeaux israéliens dans le public mais aucun drapeau n’a été filmé. Moi je vous dis : chaque fois que j’aurai l’occasion de brandir un drapeau israélien, je le ferai. »

Le concurrent Michael Ben David (deuxième à partir de la gauche) embrasse l’animatrice Laura Pausini. (Crédit : Capture d’écran/YouTube)

Après sa prestation, Ben David a été invité par les animateurs du concours à passer à la télé et a profité de l’occasion pour arborer fièrement le drapeau, et il a même embrassé une des animatrices.

Bien qu’il y ait été invité par les animateurs, l’échange n’a pas été perçu positivement sur les réseaux sociaux.

En dépit de ses allégations d’antisémitisme, Ben David déclare avoir apprécié le concours. « Dans ma vie, je n’ai jamais pensé que je vivrais une expérience aussi incroyable et puissante », a-t-il déclaré. « Je suis fier de dire que j’ai vécu une bonne expérience, que j’ai appréciée et je ne regrette rien ».

Israël a remporté quatre fois le concours Eurovision de la chanson depuis sa première participation en 1973 : en 1978 avec « A-Ba-Ni-Bi », puis un an plus tard avec « Hallelujah », de nouveau en 1998 avec « Diva » et plus récemment en 2018 avec « Toy ». Le concours de 2020 avait été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...