Le chauffeur qui aurait tenté de percuter des policiers à Jérusalem a été abattu
Rechercher

Le chauffeur qui aurait tenté de percuter des policiers à Jérusalem a été abattu

Selon les autorités, l'homme a percuté des policiers des frontières au poste de contrôle près d'Abu Dis lors d'une attaque semble-t-il délibérée, un agent a été légèrement blessé

La scène d'une tentative présumée d'attaque à la voiture-bélier à un poste de contrôle de Cisjordanie près d'Abu Dis, à l'est de Jérusalem, le 23 juin 2020. (Police israélienne)
La scène d'une tentative présumée d'attaque à la voiture-bélier à un poste de contrôle de Cisjordanie près d'Abu Dis, à l'est de Jérusalem, le 23 juin 2020. (Police israélienne)

Un homme palestinien a été tué par balle alors qu’il tentait de renverser des agents de la police des frontières avec sa voiture en Cisjordanie mardi après-midi, a déclaré la police israélienne.

La police a déclaré dans un communiqué que l’incident, qui a eu lieu dans la ville d’Abou Dis en Cisjordanie, à l’est de Jérusalem, semblait être une attaque délibérée.

Un agent de la police des frontières a été légèrement blessé en se jetant hors de la route et a été emmené dans un hôpital de Jérusalem pour y être soigné.

Le conducteur, identifié dans les rapports comme étant un homme palestinien, a été initialement répertorié dans un état grave mais les autorités ont déclaré plus tard qu’il avait succombé à ses blessures.

Les médias palestiniens ont identifié le chauffeur comme étant Ahmad Mustafa Erekat, 27 ans, et ont affirmé qu’il se rendait à Bethléem pour le mariage de sa sœur afin d’aider sa mère et ses sœurs à préparer le mariage.

L’homme « a dirigé son véhicule à toute allure vers une femme de la police des frontières qui a été légèrement blessée », a déclaré le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

L’incident s’est produit quelques jours avant une éventuelle annexion par Israël d’une partie non encore spécifiée de la Cisjordanie, alors que l’armée israélienne se préparait à un large éventail de scénarios de retombées régionales potentielles, pouvant aller jusqu’à une vague d’attentats terroristes à grande échelle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...