Le chef du Hamas se vante de sa force, dit que le groupe s’accroît en Cisjordanie
Rechercher

Le chef du Hamas se vante de sa force, dit que le groupe s’accroît en Cisjordanie

Ismail Haniyeh rend hommage aux dernières attaques contre des Israéliens, dit que l’organisation terroriste s’est regroupée depuis le conflit de 2014

Graphique publié par le Hamas le 21 décembre 2015 pour marquer le septième anniversaire de l'opération Plomb durci (Crédit : capture d'écran YouTube)
Graphique publié par le Hamas le 21 décembre 2015 pour marquer le septième anniversaire de l'opération Plomb durci (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le dirigeant du Hamas à Gaza s’est vanté que son organisation soit « beaucoup plus forte » que la dernière fois qu’elle a combattu Israël, dans un discours marquant le septième anniversaire de la guerre précédente contre Israël.

Apparaissant dans une célébration organisée par les forces de police de la bande de Gaza, Ismail Haniyeh, le dirigeant politique du groupe à Gaza, a rendu hommage aux performances du Hamas pendant l’opération Plomb durci, une guerre contre Israël qui a duré trois semaines en 2008 – 2009.

Haniyeh a dédié la plupart de son discours à vanter la force du groupe terroriste, déclarant qu’ils étaient « beaucoup plus fort » depuis le dernier conflit avec Israël en 2014, et que la prochaine fois qu’Israël déciderait d’envahir Gaza, il paiera « un prix encore plus grand. »

Il a également déclaré à la foule que « en 2016, le Hamas en Cisjordanie serait tout aussi puissant qu’à Gaza. »

Les combattants de Gaza dirigés par le Hamas se sont battus dans trois guerres contre Israël depuis 2008, dont deux – en 2008 et en 2014 – qui ont impliqué des invasions terrestres par les troupes israéliennes.

Ismail Haniyeh speaks to a crowd in Gaza, August 19 (photo credit: Abed Rahim Khatib/Flash 90)
Ismaïl Haniyeh, le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, le 19 août 2012 (Crédit photo: Abed Rahim Khatib / Flash 90)

Les fonctionnaires militaires israéliens ont annoncé après l’opération Bordure protectrice de 2014 que le groupe terroriste avait été sérieusement affaibli par les efforts militaires du pays, qui ont impliqué la destruction d’infrastructures de lancement de roquettes et d’un réseau de tunnels d’attaque.

Cependant, ils ont prévenu depuis que l’organisation s’était regroupée et avait tenté de reconstruire la plupart des ses infrastructures militaires malgré les efforts israéliens de bloquer les imports de ciment et d’autres matériaux dans l’enclave.

A propos de la récente vague de violence secouant Jérusalem et la Cisjordanie, Haniyeh a rendu hommage à ceux qui mènent les attaques et a décrit comment ils avaient réussi à secouer le sens de la sécurité des Israéliens.

« C’est une intifada pour la libération, qui ne cherche pas à faire avancer les négociations », a déclaré Haniyeh.

Dimanche également, le groupe terroriste a posté une vidéo de célébration sur son site internet ainsi qu’un long communiqué sur leurs succès lors du conflit de 2008.

https://youtu.be/fkuLitzqM-E

La vidéo est constituée d’images de l’opération Plomb durci avec des textes saluant la fermeté de la bande de Gaza et les échecs israéliens, y compris leur incapacité à faire cesser les tirs de roquettes ou à récupérer le soldat capturé Gilad Shalit.

Shalit a été retenu pendant cinq ans par le Hamas à Gaza jusqu’en 2011, quand il a été libéré en échange de 1 027 prisonniers détenus par Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...