Le cursus de conversion de Tsahal rejette une candidate car elle est chanteuse
Rechercher

Le cursus de conversion de Tsahal rejette une candidate car elle est chanteuse

Elsie Doll affirme que le personnel lui a refusé la conversion au judaïsme parce qu'elle se produisait devant des hommes, admettant que l’inverse n'aurait pas été un problème

Elsie Doll interviewée par la Douzième chaîne le 23 juin 2021. (Capture d'écran : la Douzième chaîne)
Elsie Doll interviewée par la Douzième chaîne le 23 juin 2021. (Capture d'écran : la Douzième chaîne)

Une chanteuse pop de 18 ans adoptée en Ukraine alors qu’elle était bébé a déclaré que le cours de conversion juive de l’armée israélienne refusait de l’accepter parce qu’elle se produisait devant des hommes en tant que chanteuse, selon un reportage paru mercredi.

Bien qu’Elsie Doll ait été adoptée par une famille juive, elle n’est pas considérée comme Juive par le grand rabbinat dirigé par les orthodoxes, la principale autorité sur les questions religieuses en Israël. Doll, devenue célèbre grâce à ses vidéos de musique sur YouTube, a décidé de s’inscrire au cours de conversion Nativ de Tsahal en début d’année.

« Au milieu du cours, j’ai eu une conversation avec l’un des professeurs, et elle m’a expliqué que je ne pourrais probablement pas continuer parce que je suis chanteuse », a déclaré Doll dans une interview à la Douzième chaîne.

« Vous perdez votre temps. Le rabbinat ne permettra pas à une chanteuse de se convertir », rapporte-t-elle avoir entendu.

« Il est très difficile de voir vos amis enthousiastes [quant aux différentes étapes du parcours]… alors que je lutte en permanence pour trouver ma place », a déclaré Doll.

La mère de Doll Liat Copeland a déclaré à la chaîne qu’elle avait demandé à l’un des instructeurs Nativ d’expliquer la décision et qu’on lui avait dit que se convertir au judaïsme signifiait respecter la Casheroute et observer le Shabbat, et que danser devant des hommes n’était pas conforme à la loi juive.

Copeland a insisté pour savoir si Nativ aurait adopté la même position si l’un de ses participants était un chanteur. L’instructeur a répondu que cela n’aurait pas été problématique.

« Le fait qu’un homme chante devant des femmes ne pose aucun problème selon la loi juive. Si elle était un chanteur, il n’y aurait pas ce problème », explique la mère de Doll.

« Je connais des chanteurs juifs, et ils ne vivent pas du tout selon la loi juive, donc je ne pense pas que ce soit une raison pour me refuser la conversion », a déclaré Doll à la Douzième chaîne.

Doll a déclaré que les instructeurs de Nativ lui avaient indiqué que les personnes nées dans la foi juive étaient autorisées à choisir un mode de vie religieux ou non religieux, mais que ceux qui souhaitaient se convertir devaient respecter la loi juive orthodoxe.

« J’ai l’impression d’être punie de ne pas être née Juive, mais ma mère est Juive, j’ai grandi dans un foyer juif et j’ai vécu [dans le judaïsme] toute ma vie », a rappelé Doll.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...