Le discours intégral du ministre des Affaires étrangères des EAU à Washington
Rechercher

Le discours intégral du ministre des Affaires étrangères des EAU à Washington

Abdullah bin Zayed al-Nahyan a déclaré à la Maison Blanche que la région empruntait un nouveau chemin avec la signature du traité avec Israël

Le président Donald Trump, à gauche, regarde le ministre des Affaires étrangères émirati Abdullah bin Zayed Al-Nahyan, à droite, lors de la cérémonie de signature des Accords d'Abraham alors que les deux hommes se trouvent sur le balcon Truman de la Maison Blanche à Washington, le 15 septembre 2020 (Crédit : SAUL LOEB / AFP)
Le président Donald Trump, à gauche, regarde le ministre des Affaires étrangères émirati Abdullah bin Zayed Al-Nahyan, à droite, lors de la cérémonie de signature des Accords d'Abraham alors que les deux hommes se trouvent sur le balcon Truman de la Maison Blanche à Washington, le 15 septembre 2020 (Crédit : SAUL LOEB / AFP)

Voici le texte intégral du discours prononcé par le ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unis, Abdullah bin Zayed al-Nahyan, à la Maison Blanche, avant la signature d’un traité avec Israël et des Accords trilatéraux d’Abraham :

Monsieur le Président Donald Trump, monsieur le Premier ministre Benjamin Netanyahu, mesdames, messieurs. Que la paix soit sur vous.

Je suis heureux de vous transmettre les salutations des autorités et du peuple des Emirats arabes unis et, plus spécialement, de Sa majesté le Sheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan.

Je me trouve devant vous, aujourd’hui, pour vous tendre la main de la paix et pour recevoir la main de la paix.

Dans notre foi, nous disons : « Oh Dieu, Tu es la paix et la paix naît de Toi ». La recherche de la paix est un principe inné – et pourtant, les principes ne se réalisent que lorsqu’ils se transforment en action.

Aujourd’hui, nous assistons d’ores et déjà à un changement au cœur du Moyen-Orient.

Un changement qui sera porteur d’espoir pour le monde entier.

Cette initiative n’aurait pas été possible sans les efforts livrés par le président Donald Trump et son équipe qui ont travaillé dur et avec vivacité pour que nous puissions tous nous retrouver à ce carrefour – ni sans les efforts, tout particulièrement, de mon homologue, le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo, de Jared Kushner, haut-conseiller du président des Etats-Unis, et de tous ceux qui, parmi vous, êtes attachés avec sincérité au principe de paix aux Etats-Unis et qui vous êtes battus pour que puisse être réalisé cet accomplissement majeur.

Merci.

Je remercie également le Premier ministre de l’Etat d’Israël, Benjamin Netanyahu, pour avoir mis un terme à l’annexion des Territoires palestiniens, une décision qui renforce notre volonté commune de mettre en place un avenir meilleur pour les futures générations.

Mesdames et messieurs, nous témoignons aujourd’hui d’une nouvelle tendance qui créera un meilleur chemin pour le Moyen-Orient. Cet accord de paix, qui est une réalisation historique pour les Etats-Unis d’Amérique, pour l’Etat d’Israël et pour les Emirats arabes unis, continuera à avoir un impact positif car nous avons la conviction que ses répercussions se ressentiront dans toute la région.

Toute option autre que la paix signifierait la destruction, la pauvreté et les souffrances humaines.

Cette nouvelle vision qui commence à prendre forme alors que nous nous trouvons ensemble, aujourd’hui, pour l’avenir de la région – un avenir rempli d’une énergie juvénile – n’est pas un slogan que nous serions en mesure d’adopter pour en tirer un bénéfice politique, car chacun d’entre nous est désireux de créer un avenir plus stable, plus prospère et plus sûr. À une époque où la science est prévalente, les jeunes de la région sont impatients d’intégrer ce formidable mouvement humanitaire.

Nous nous réjouissons de ce que les Emirats arabes unis puissent intégrer cet élan en faveur de la stabilité et de la croissance des potentiels humains grâce à une nouvelle approche civilisée qui ouvre grandes les portes des opportunités pour celles et ceux qui veulent créer la paix, la prospérité et tout simplement l’avenir.

Nos sociétés, aujourd’hui, possèdent les fondations du développement humain moderne comme les infrastructures, une économie solide et des réalisations scientifiques qui leur permettront de faire avancer le futur du Moyen-Orient.

Monsieur le Président, les Emirats arabes unis ont la conviction que le rôle tenu par les Etats-Unis au Moyen-Orient est positif et l’accord que nous signons aujourd’hui ici, à la Maison Blanche, et dont vous avez été à l’origine, en est la preuve, et il restera un phare dans l’histoire de l’humanité pour tous les esprits épris de la paix dans le monde.

Et en ce qui nous concerne, aux Emirats arabes unis, cet accord nous permettra de continuer à défendre la population palestinienne et à l’aider à réaliser son espoir d’un Etat indépendant dans une région stable et prospère.

Cet accord s’inspire des autres accords de paix qui avaient été signés dans le passé avec l’Etat d’Israël. L’objectif poursuivi par tous ces traités est d’œuvrer en faveur de la stabilité et du développement durable.

Mesdames et messieurs, en cette année difficile, alors que le monde souffre des répercussions de la pandémie de COVID-19, les Emirats arabes unis ont renforcé leurs engagements humanitaires qui avaient été établis par notre père fondateur, Sheikh Zayed, qui nous avait enseigné que soutenir les autres, indépendamment des affiliations ethniques ou religieuses, est un devoir humanitaire et un principe ferme.

Durant ces moments difficiles, les Emirats arabes unis ont été en capacité d’envoyer une sonde sur Mars. La « Sonde de l’espoir » représente en effet l’espoir que notre région soit capable d’avancement et de progrès si les gouvernements et les populations embrassent la science. Après que les Emirats arabes unis ont envoyé l’astronaute Hazza Al Mansouri l’année dernière dans la Station spatiale internationale en tant que premier astronaute arabe à s’y rendre, et qu’ils ont lancé une usine nucléaire à des desseins pacifiques, cet accord nous ouvre des perspectives pour une paix authentique dans la région.

Mesdames et messieurs, la paix exige du courage, et esquisser l’avenir exige la connaissance. L’avancée des nations exige la sincérité et la persistance.

Nous sommes venus aujourd’hui dire au monde que telle est notre approche et que la paix est le principe qui guide nos pas.

Ceux qui commencent les choses de la bonne manière réaliseront de grands desseins, avec l’aide de Dieu.

Merci.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...