Le documentaire sur Amy Winehouse nommé demi-finaliste des Oscars
Rechercher

Le documentaire sur Amy Winehouse nommé demi-finaliste des Oscars

Les réalisateurs juifs Davis Guggenheim et Joshua Oppenheimer passent aussi le cap avec un biopic sur la militante pakistanaise Malala Yousafzu

Amy Winehouse (Crédit : Mark Okoh, Camera Press)
Amy Winehouse (Crédit : Mark Okoh, Camera Press)

LOS ANGELES – Un documentaire britannique sur la chanteuse auteur compositeur juive Amy Winehouse fait partie des demi-finalistes pour une récompense de l’Académie.

« Amy » faisait partie des 15 films sélectionnés pour le meilleur documentaire après que l’Académie des Arts et des Sciences du Cinéma a réduit la liste de 124 prétendants mardi.

Une douzaine de films sur des sujets israéliens ou juifs a été éliminée. « Amy » raconte l’histoire d’Amy Winehouse, dont la carrière fulgurante et la vie torturée se sont brutalement arrêtées à l’âge de 27 ans à cause de ses abus de drogues et d’un empoisonnement alcoolique.

Son frère décrit Amy Winehouse dans le film comme « une petite fille juive du nord de Londres avec un grand talent ».

Le documentaire est dirigé par le britannique Asif Kapadia, dont le film « Senna » sur le pilote de Formule 1 brésilien Ayrton Senna a obtenu une récompense de l’Académie Britannique du Film (British Award) pour le meilleur documentaire en 2011.

Deux réalisateurs juifs américains, Davis Guggenheim et Joshua Oppenheimer, ont aussi franchi l’épreuve et sont parmi les favoris pour l’Oscar.

Davis Guggenheim a réalisé « He named me Malala », un portrait intime de Malala Yousafzu, une pakistanaise qui a obtenu le Prix Nobel de la Paix à 17 ans pour son combat pour l’éducation des filles.

Joshua Oppenheimer, dans « The look of silence », documente l’assassinat de quelque 500 000 communistes présumés par les militaires indonésiens entre 1965 et 1956.

Parmi les prétendants qui n’ont pas passé la nouvelle liste, on trouve des documentaires sur les Premiers ministres israéliens, la naissance de l’armée de l’air israélienne et les sombres souvenirs de vétérans de la guerre des six jours.

Ont aussi été éliminés les souvenirs de survivants juifs polonais de l’Holocauste et les témoignages de fils de deux criminels de guerre nazis, ainsi qu’une participation palestinienne montrant sous forme de satire l’impact des restrictions israéliennes sur le gagne-pain des Palestiniens.

Les 15 candidats seront réduits à cinq quand les nominations de toutes les catégories seront annoncées le 15 janvier.

Les vainqueurs des Oscars 2016 seront annoncés le 28 février.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...