Le festival des lumières propose des activités pour tous
Rechercher

Le festival des lumières propose des activités pour tous

Un top 5 des évènements en Israël pendant toute la fête de huit jours et le début de l’hiver

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Quelques unes des options délicieuses de Roladin, qui propose des ateliers de beignets à son centre d'accueil de Kadima pendant Hanoukka (Crédit : Hadas Parush/Flash 90)
Quelques unes des options délicieuses de Roladin, qui propose des ateliers de beignets à son centre d'accueil de Kadima pendant Hanoukka (Crédit : Hadas Parush/Flash 90)

Le festival des lumières arrive. Il est temps de sortir les hanoukiah (c’est une ménora, pour vous autres de la diaspora), de stocker les bougies et de traîner les sacs de pommes de terre et d’oignons du supermarché à la maison pour faire des latkes.

C’est avant de se demander quel beignet à la confiture – vanille princesse ? irish coffee ? doré et croustillant ? – acheter chez Roladin. (Saviez-vous que vous pouviez faire des beignets chez Roladin pendant Hanoukka à leur centre d’accueil de Kadima ? 40 NIS par personne, âges 5-10 ans, 30 NIS le vendredi, préinscription nécessaire.)

Finalement, que vous soyez ou non en vacances la semaine prochaine, c’est la saison pour avoir des activités toute la journée et en soirée. Nous avons sélectionné quelques évènements qui semblent amusants, en insistant sur ce qui n’est pas cher ou gratuit. Des points supplémentaires pour ce qui s’appuie sur l’esprit de Hanoukka ou inclut de l’exercice.

1) Courrez avec Janglo, la plus grande communauté en ligne d’Israël pour les anglophones, et avec Crossroads Jerusalem, une organisation à but non lucratif qui travaille avec les jeunes anglophones à risque.

Les deux organisations organisent une course de nuit de 5 km du festival des lumières pendant Hanoukka, et dont les bénéfices iront aux ados anglophones à risque. Après la course, il y aura un allumage de bougies et un festival pour les enfants à la première station de Jérusalem. Mardi 8 décembre, 18h00. Pour s’inscrire et plus d’informations, visitez le site internet de Janglo.

2) Direction Bat Yam pour HaMachazemer, une manifestation de théâtre musical dont les pièces ont été écrites, mises en scènes, dirigées et jouées par les habitants du coin.

C’est amusant de voir qui joue dans les spectacles, y compris certains chanteurs de « X-Factor », « A star is born » et l’acteur Tzahi Halevy, star de « Bethlehem » et de série télé « Faouda ». Halevy joue le personnage principal dans « The Singer », un chanteur moyen-oriental en pleine crise d’identité.

C’est la troisième année de ce festival de théâtre musical, avec une série de comédies musicales et de spectacles de marionnettes pour les enfants, tout au long de chaque journée de Hanoukka.

Il y a une longue liste de pièces dans laquelle choisir, y compris « Messiah », à propos d’un barman de Tel Aviv qui devient une star de téléréalité (8 décembre, 17h30, 19h30 et 21h30) ; « Goldie », sur des hiérosolymitains ultra-orthodoxes en 1957 (9 décembre, 17h30, 19h30 et 21h30) ; « The Singer », (10 décembre, 17h30, 19h30 et 21h30) et d’autres. Appelez le 03-574-5005 ou *8023 pour commander vos billets à 15 NIS, ou via le site internet. Tous les spectacles pour adultes ont lieu à Heichal Hatarbut Bat Yam, 3 Simtat Ophir, Bat Yam.

Les spectacles pour enfants ont lieu du 7 au 14 décembre, avec des représentations le matin et l’après-midi (aucune après 17h30) à 15 NIS le billet.

3) Pas certain d’aimer l’opéra ? Allez voir un opéra comique gratuit qui raconte l’histoire d’un mec qui essaie de demander sa copine au mariage, qui ne peut pas raccrocher son téléphone.

Appelé « Téléphone », l’ensemble des prestations fait parti de Hamshushalayim, une série d’évènements des mardis soirs à Jérusalem cet hiver.

La soprano Ayalet Cohen a conçu cet opéra, qui est très court, 20 minutes, pour attirer le public non fan d’opéra à essayer ce genre musical classique. Mardi 17 décembre, à 20h00, 21h00, 21h30 et 22h30, au musée de l’art juif italien, 25 rue Hillel.

Il y a aussi un opéra gratuit à Tel Aviv, au shouk Hapishpeshim de Jaffa.

L’opéra israélien jouera en extérieur, dans les rues du marché classique et antique, interprétant des airs célèbres et des solos d’opéras, d’opérettes, de comédies musicales et de chansons israéliennes. Tous les vendredis de décembre jusqu’au 25 décembre, de 23h00 à 2h00.

4) Vous voulez quelque chose d’un peu plus culturel ? Haïfa hébergera A-Sham, le premier festival de cuisine arabe de la ville pour la fête des fêtes, du 8 au 11 décembre. C’est une introduction au monde de la cuisine arabe, sous la direction experte du gagnant de Master Chef 2014 Dr. Nof Atamna-Ismaeel.

Nof Atamna-Ismaeel, la gagnante de Master Chef 2014 en Israël, le 5 avril 2014 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Nof Atamna-Ismaeel, la gagnante de Master Chef 2014 en Israël, le 5 avril 2014 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

A-Sham fait référence à la zone géographique du Levant, et le festival se concentre sur la cuisine levantine, comme les gâteaux hilbe pour les mères allaitantes, la habisa, un pudding à la caroube blanc et noir, et les haroumanieh, des lentilles vertes cuites avec de l’aubergine dans du jus de grenade.

Vingt-cinq chefs de tout Israël cuisineront dans des restaurants locaux, préparant un festival de plats pour les visiteurs (vendus à 35 NIS chacun), tous les restaurants seront facilement localisables sur une carte créée pour l’évènement.

Il y aura aussi d’autres activités, y compris un atelier de cookies de Noël, un magasin éphémère pour Sindyanna de Galilée, une organisation commerciale pour les femmes arabes recherchant un changement social, des panels de discussion gratuits en première partie de soirée et des discussions autour de la cuisine arabe (les guerres du Houmous, le rôle des femmes dans la cuisine arabe, la nouvelle cuisine arabe), et des spectacles musicaux. A-Sham, 8-10 décembre, 13h00-22h00 ; 11 décembre, 10h00-15h00.

5) Faites une pause du bruit habituel des spectacles des festivals annuels pour enfants et emmenez-les au ballet.
Le Ballet d’Israël présentera « Cendrillon » pendant toute la semaine de Hanoukka, avec des représentations dans l’après-midi à tel Aviv, Ariel, Haïfa, Jérusalem et Petah Tikva.

Le prix des billets varie de 85 NIS à 179 NIS, ils sont disponibles via le site Eventim ou au guichet du ballet d’Israël, au 03-604-6610.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...