Rechercher

Le gouvernement débloque des millions pour restaurer Tel Guezer, dévasté par le feu

Selon Lapid, réparer le site archéologique relève du devoir "le plus fondamental" après les dégâts causés par un incendie à plusieurs structures historiques du parc national

Une image du parc national de Tal Guézer, brûlé par un incendie en date du 4 juillet 2022. (Crédit : Roy Strauss/Nature and Parks Authority)
Une image du parc national de Tal Guézer, brûlé par un incendie en date du 4 juillet 2022. (Crédit : Roy Strauss/Nature and Parks Authority)

Le gouvernement a approuvé l’allocation d’un budget à hauteur de plusieurs millions de shekels pour réhabiliter le parc national Tel Guezer, dimanche, deux semaines après un incendie qui a ravagé le site archéologique.

Les ministres du cabinet ont salué ce programme de quatre millions de shekels qui a été présenté par le Premier ministre Yair Lapid, par le ministre du Logement et de la Construction Zeev Elkin et par le ministre du Tourisme Yoel Razvozov — un programme qui prévoit de réparer les dommages. Ils ont exprimé leur espoir d’une réouverture rapide du parc aux visiteurs.

« Le site archéologique de Tel Guezer est important aux niveaux historique et national. Sa remise en état, après ce sinistre, est notre devoir le plus fondamental en tant que gouvernement d’Israël », a dit Lapid.

Le feu, qui s’était déclenché le 4 juillet, avait entraîné l’évacuation de 1400 personnes qui se trouvaient dans un camp et il avait entraîné de gros dégâts dans le parc – où se trouvent des artéfacts vieux de 5 000 ans et pas moins de 26 couches d’implantations allant du début de l’âge de Bronze jusqu’à la période des Croisades.

Le sinistre n’avait pas fait de blessés. Contrairement à des informations qui avaient initialement circulé, les artéfacts antiques en pierre et les constructions ont tenu bon face aux flammes, la majorité des dégâts se concentrant sur les espaces naturels environnants.

Toutefois, la porte de Salomon, une ancienne structure de production d’eau, et les murs de la Vieille Ville de Guézer ont souffert – des dommages mineurs et réversibles qui seront au centre des initiatives de restauration.

Une image du parc national de Tal Guézer, brûlé par un incendie en date du 4 juillet 2022. (Crédit : Roy Strauss/Nature and Parks Authority)

Les ministres Elkin et Razvozov se sont rendus sur le site, la semaine dernière, pour tenter de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour remettre le parc en état.

« Quand j’ai été informé de l’incendie, je suis immédiatement venu pour constater les dégâts et cela a été un spectacle difficile et douloureux », a dit Elkin, qui a ajouté qu’il avait sans attendre cherché à rassembler les fonds nécessaires pour les réparer.

De plus, l’Autorité de la nature et des parcs remettra en état les infrastructures très endommagées du site « afin qu’il puisse à nouveau être exploité pleinement et qu’il puisse aussi être rouvert aux visiteurs ».

Guezer était une importante ville de la région pendant la période du Bronze moyen, occupant une position stratégique sur le parcours reliant Jérusalem et la mer méditerranée.

Les lieux sont évoqués de manière répétée dans l’Ancien testament. Selon la bible, la ville avait été reconstruite par le roi Salomon qui en avait fait l’une de ses forteresses après qu’elle a été rasée par un pharaon égyptien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...