Le Hamas attend un fort taux de participation aux prochaines marches à Gaza
Rechercher

Le Hamas attend un fort taux de participation aux prochaines marches à Gaza

Le groupe terroriste palestinien a affirmé que les protestations représentaient une stratégie "à long terme" et continueraient au-delà de la mi-mai

Les manifestants palestiniens durant les affrontements avec les forces de sécurité israéliennes sur la frontière entre Israël et Gaza, à l'est de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 20 avril 2018 (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Les manifestants palestiniens durant les affrontements avec les forces de sécurité israéliennes sur la frontière entre Israël et Gaza, à l'est de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 20 avril 2018 (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Un responsable du Hamas a déclaré mardi que le groupe espérait mobiliser une large frange de Palestiniens lors des manifestations de la semaine prochaine à la frontière de Gaza.

L’évènement symbolisera les six semaines d’effort du groupe terroriste afin de franchir la barrière frontalière.

Ghazi Hamad a affirmé mardi « qu’il existait de nombreux outils » pour encourager cette participation, y compris via des appels téléphoniques et la mise en place de navettes.

Les manifestations frontalières hebdomadaires ont démarré le 30 mars et atteindront leur point culminant la semaine prochaine par deux grandes journées de manifestations.

La première, mardi, marquera la « nakba », la « catastrophe » palestinienne, terme désignant l’expulsion et la fuite de centaines de milliers de Palestiniens durant la guerre de 1948.

Le Hamas a envoyé des signaux contradictoires au sujet d’une possible violation de la frontière. Le Hamas a affirmé que les protestations représentaient une stratégie « à long terme » et continueraient, affirmant qu’elles coutaient « moins cher » qu’une confrontation militaire avec Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...