Le Hamas et l’Autorité palestinienne félicitent Erdogan pour sa réélection
Rechercher

Le Hamas et l’Autorité palestinienne félicitent Erdogan pour sa réélection

Ismail Haniyeh a déclaré qu'il enverra une délégation à Ankara afin de renforcer les liens avec la Turquie ;

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite) avec le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismail Haniyeh, en janvier 2012. (Crédit : Mohammed Al-Ostaz/Flash90)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite) avec le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismail Haniyeh, en janvier 2012. (Crédit : Mohammed Al-Ostaz/Flash90)

Le chef du groupe terroriste du Hamas a été l’un des premiers responsables étrangers à féliciter Erdogan de sa victoire aux élections dimanche.

Le chef du bureau politique du Hamas Ismail Haniyeh s’est entretenu par téléphone avec Erdogan dimanche, selon un communiqué publié sur le site officiel du Hamas.

Haniyeh a félicité Erdogan et a déclaré qu’il dépêchera une délégation en Turquie dans les prochains jours, et a fait savoir qu’il était disposé à renforcer les liens avec Ankara, souligne le communiqué.

Erdogan est l’un des supporters du Hamas les plus fervents sur la scène internationale, et la Turquie, sous sa direction, a été accusée d’accueillir des chefs du groupe terroriste et de blanchir de l’argent pour les activités terroristes.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a également félicité le président turc sur sa « réussite aux élections », selon l’agence de presse turque Anadolu.

Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, à gauche, et le président turc Recep Tayyip Erdogan, à Ankara, le 28 août 2017. (Crédit : Adem Altan/AFP)

Le président russe Vladimir Poutine a aussi félicité lundi Recep Tayyip Erdogan pour sa réélection qui témoigne, selon lui, de la « grande autorité politique » du chef de l’Etat turc dont il est un grand allié, malgré de très vives tensions lorsqu’un avion turc avait ciblé un avion militaire russe en Syrie en juin 2016.

Dans son télégramme de félicitations, M. Poutine « a souligné que les résultats de l’élection attestent pleinement de la grande autorité politique de Recep Tayyip Erdogan et du large soutien au cap fixé sous sa direction », a indiqué un communiqué du Kremlin.

Le principal rival du président turc Recep Tayyip Erdogan aux élections en Turquie, Muharrem Ince, a annoncé lundi « accepter » sa défaite et exhorté le chef de l’Etat à être le président de « tous » les Turcs.

« J’accepte les résultats de ces élections », a déclaré M. Ince lors d’une conférence de presse à Ankara, appelant M. Erdogan à être « le président de 81 millions de Turcs ».

Muharrem Ince, principal candidat de l’opposition turque au Parti républicain du peuple (CHP), lors d’un rassemblement à Istanbul. (Crédit : AFP / Yasin AKGUL)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...