Le Hamas prévoit de reprendre les attentats suicides en Israël
Rechercher

Le Hamas prévoit de reprendre les attentats suicides en Israël

Un journal libanais cite le groupe terroriste, qui affirme que des “cellules dormantes” sont en place, qu'il visera des politiques et des militaires

Avi Issacharoff est notre spécialiste du Moyen Orient. Il remplit le même rôle pour Walla, premier portail d'infos en Israël. Il est régulièrement invité à la radio et à la télévision. Jusqu'en 2012, Avi était journaliste et commentateur des affaires arabes pour Haaretz. Il enseigne l'histoire palestinienne moderne à l'université de Tel Aviv et est le coauteur de la série Fauda. Né à Jérusalem , Avi est diplômé de l'université Ben Gourion et de l'université de Tel Aviv en étude du Moyen Orient. Parlant couramment l'arabe, il était le correspondant de la radio publique et a couvert le conflit israélo-palestinien, la guerre en Irak et l'actualité des pays arabes entre 2003 et 2006. Il a réalisé et monté des courts-métrages documentaires sur le Moyen Orient. En 2002, il remporte le prix du "meilleur journaliste" de la radio israélienne pour sa couverture de la deuxième Intifada. En 2004, il coécrit avec Amos Harel "La septième guerre. Comment nous avons gagné et perdu la guerre avec les Palestiniens". En 2005, le livre remporte un prix de l'Institut d'études stratégiques pour la meilleure recherche sur les questions de sécurité en Israël. En 2008, Issacharoff et Harel ont publié leur deuxième livre, "34 Jours - L'histoire de la Deuxième Guerre du Liban", qui a remporté le même prix

Un membre des brigades Izz A-Din Al-Qassam du Hamas à Gaza (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Un membre des brigades Izz A-Din Al-Qassam du Hamas à Gaza (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Le groupe terroriste palestinien du Hamas prévoirait de reprendre les attentas suicide contre les Israéliens, y compris des « personnalités politiques et sécuritaires. »

Selon le journal libanais The News, cité par le quotidien hébraïque Maariv jeudi, une source du Hamas a déclaré que les attaques seront menées par des « cellules dormantes » de l’organisation, à qui il a été ordonné de frapper des cibles en Israël.

L’article citait un dirigeant du Hamas disant que « les opérations seront menées bientôt, et incluent une liste de cible comprenant des personnalités politiques et sécuritaires en Israël. »

Les attaques devraient se concentrer sur les officiels de l’armée et de la police.

Les sources du Hamas ont également affirmé qu’il maintenait des liens avec des membres du Fatah, le mouvement du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Les officiels israéliens sont conscients des ordres de reprise des explosions, selon The News. Israël a dévoilé il y a 10 jours une cellule du Hamas opérant dans le quartier Abu Dis de Jérusalem est, qui prévoyait de mener des attentats suicides. Le Shin Bet a annoncé que la cellule était contrôlé par les dirigeants du Hamas depuis la bande de Gaza.

Dans une opération commune avec l’armée et la police israéliennes, le Shin Bet a jusqu’à présent arrêté 25 agents du Hamas, la majorité étant des étudiants de l’université Al-Quds à Abu Dis, qu’il suspecte de préparer des attaques contre des cibles israéliennes, ont déclaré les services de sécurité du Shin Bet dans un communiqué la semaine dernière. Les arrestations ont eu lieu ces dernières semaines.

Une source bien placée de l’Autorité palestinienne (AP) a déclaré au Times of Israel la semaine dernière que le Hamas tente de lancer des attaques terroristes majeures contre Israël, y compris des attentats suicides, depuis la Cisjordanie.

Les informations récoltées en interrogeant des agents du Hamas récemment arrêtés par les services de sécurité de l’AP montrent que les dirigeants du groupe terroriste à Gaza et à l’étranger ont envoyé des ordres aux commandants locaux pour accroître leurs activités – depuis l’encouragement des manifestations et des attaques au couteau jusqu’aux assauts mortels et plus spectaculaires sur des civils israéliens, a déclaré la source.

Au moins 25 Israéliens ont été tués et des centaines de plus blessés pendant la vague actuelle de violence palestinienne – comprenant des attaques à la voiture bélier, au couteau et aux armes à feu – qui a commencé en octobre.

Les attaques en cours ne comprennent pas encore d’attentats suicide, qui ont tué des centaines d’Israéliens pendant la deuxième intifada au début des années 2000, et a mené à une opération militaire israélienne massive en Cisjordanie afin de la faire cesser.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...