Le Hamas remplace l’un de ses commandants, assassiné (médias)
Rechercher

Le Hamas remplace l’un de ses commandants, assassiné (médias)

Le remplaçant de Mazhen Foqaha aurait des relations en Cisjordanie mais vit actuellement à Gaza

Le corps de Mazen Foqaha, responsable du Hamas, pendant ses funérailles, est porté par les membres des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, à Gaza Ville, le 25 mars 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Le corps de Mazen Foqaha, responsable du Hamas, pendant ses funérailles, est porté par les membres des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, à Gaza Ville, le 25 mars 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Le Hamas a remplacé un haut-commandant assassiné, qui était responsable de la planification de plusieurs attentats terroristes en Cisjordanie, ont déclaré des sources proches du renseignement israélien sur la Deuxième chaîne mercredi.

Mazhen Foqaha a été tué le 25 mars près de son domicile de Tel el-Hawa, un quartier au sud-ouest de Gaza-Ville, avec une arme équipée d’un silencieux. Le Hamas a attribué cet assassinat à Israël.

Le reportage télévisé n’a pas communiqué le nom du nouveau commandant du Hamas, mais a simplement dit qu’il a grandi en Cisjordanie, qu’il y a des relations, mais qu’il vit actuellement dans la bande de Gaza.

Mazen Foqaha à sa libération après l'accord Shalit, en 2011. (Crédit : capture d'écran Twiter)
Mazen Foqaha à sa libération après l’accord Shalit, en 2011. (Crédit : capture d’écran Twiter)

Il devrait jouer un rôle central dans l’organisation, qui, selon l’institution de défense d’Israël, a redoublé d’effort pour recruter des agents en Cisjordanie pouvant commettre des attentats contre Israël.

Foqaha est tenu pour responsable de la création de plusieurs cellules terroristes du Hamas en Cisjordanie, et précisément de celle qui a kidnappé et assassiné trois adolescents israéliens, Eyal Yifrach, Naftali Fraenkel et Gilad Shaer en juin 2014.

Israël n’a pas reconnu son implication dans la mort de Foqaha, et le ministre de la Défense Avigdor Liberman a sous-entendu en avril que le travail avait été effectué en interne.

« Le Hamas est connu pour ses assassinats en interne – laissez-les regarder de ce côté », avait-il dit.

Foqaha, 38 ans, originaire de Cisjordanie, avait été condamné à neuf peines de prison à perpétuité pour la planification d’un attentat suicide à Jérusalem qui avait fait 9 victimes et 52 blessés.

Il a été libéré en 2011 dans le cadre de l’échange de prisonniers pour la libération de Gilad Shalit et déporté à Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...