Le Hamas vole l’électricité aux Gazaouis – COGAT
Rechercher

Le Hamas vole l’électricité aux Gazaouis – COGAT

Partageant une vidéo, l'organe de liaison d'Israël avec les Palestiniens indique aux résidents de la bande de Gaza que le groupe terroriste au pouvoir profite d'eux

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des employés de la compagnie d'électricité palestinienne traînent une ligne électrique, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 6 août 2014. (Crédit : Said Khatib/AFP)
Des employés de la compagnie d'électricité palestinienne traînent une ligne électrique, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 6 août 2014. (Crédit : Said Khatib/AFP)

La liaison militaire d’Israël avec les Palestiniens a diffusé dimanche une vidéo montrant des membres du groupe terroriste palestinien du Hamas qui volent l’électricité des lignes électriques menant dans le sud de la bande de Gaza.

Dans une publication Facebook, le général de division Yoav Mordechai, officiellement connu sous le nom de coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), a réitéré son message maintes fois répété aux habitants de Gaza selon lequel le Hamas, qui dirige la bande de Gaza, les exploite et ne se soucie pas de leurs intérêts.

Les images vidéo, prises à partir de caméras de surveillance militaires, montrent des hommes raccordant des câbles à des lignes électriques. Selon Mordechai, l’incident a eu lieu samedi à 16h30 près de la ville de Khan Younès dans le sud de Gaza.

« Cette électricité pourrait alimenter les hôpitaux et les écoles, mais le Hamas ne se soucie pas des habitants de Gaza et les opprime », a-t-il écrit en arabe.

Dans le post Facebook, Mordechai dit également que le Hamas a récemment volé du carburant envoyé à Gaza et l’a revendu pour en tirer des bénéfices.

« Pendant combien de temps le mouvement terroriste du Hamas va-t-il continuer à profiter aux dépens des Gazaouis ? » demanda-t-il.

Le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires du gouvernement, le général de division Yoav Mordechai. (Capture d’écran)

Mordechai et d’autres hauts responsables israéliens, notamment le ministre de la Défense Avigdor Liberman, ont répété à plusieurs reprises dans des communiqués aux résidents de Gaza que le Hamas les exploite.

Le mois dernier, M. Liberman a déclaré que les dirigeants du Hamas n’étaient pas disposés à « dépenser ne serait-ce qu’un shekel » pour résoudre les problèmes d’eau et d’électricité de Gaza, alors que les dirigeants du groupe terroriste disposent d’électricité « 24 heures sur 24 ». La plupart des résidents ne disposent que de quelques heures d’électricité par jour.

Les tensions ont été vives le long de la frontière de Gaza, après que quatre soldats ont été blessés par un engin explosif artisanal qui avait été placé le long de la clôture de sécurité.

En réponse à l’attaque, et à une roquette tirée depuis Gaza qui a touché une maison dans le sud d’Israël plus tard dans la nuit, l’armée israélienne a mené une grande série de frappes contre 18 cibles dans la bande de Gaza, y compris sur un tunnel dans la ville de Gaza, avait déclaré Liberman à l’époque.

Une délégation égyptienne de renseignement actuellement dans la bande de Gaza a déclaré aux dirigeants du Hamas de l’enclave palestinienne que, s’ils cherchaient une escalade de la violence avec Israël, ils « joueraient avec le feu », ont rapporté samedi les médias israéliens, citant des sources palestiniennes.

Selon les sources, la délégation égyptienne a averti le Hamas qu’une nouvelle vague de violence entraînerait un « coup dur » d’Israël contre le groupe terroriste palestinien, « à tel point qu’il est même possible que [Israël] fasse tomber le Hamas », a rapporté le journal télévisé de Hadashot.

Il n’est pas clair si l’avertissement a été lancé par Israël ou si le Caire lui-même a mis en garde le Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...