Le Musée sur la Ligne de Jérusalem rique de fermer
Rechercher

Le Musée sur la Ligne de Jérusalem rique de fermer

Une famille allemande devrait mettre fin incessamment à son soutien financier à la galerie d'art qui favorise la coexistence et la tolérance

Le Musée sur la Ligne, situé dans une ancienne maison palestinienne qui est devenue un avant-poste militaire et plus tard un musée sur la coexistence et le dialogue (Photo: Avi Deror / CC-BY-SA-3.0)
Le Musée sur la Ligne, situé dans une ancienne maison palestinienne qui est devenue un avant-poste militaire et plus tard un musée sur la coexistence et le dialogue (Photo: Avi Deror / CC-BY-SA-3.0)

Le Musée sur la Ligne à Jérusalem, un centre d’art contemporain dedié à la promotion de la coexistence et situé sur la frontière entre l’est et l’ouest de la ville, rique de fermer ses portes dans les prochaines semaines en raison d’un manque de fonds, a rapporté samedi la radio israélienne.
 
Les principaux mécènes du musée, la famille von Holtzbrinck d’Allemagne, ont informé la direction du musée de leur intention de mettre fin à leur soutien à l’institution d’ici la fin du mois de décembre.

Au moment de la publication de cet article, le musée n’a pas encore touvé de fonds privés ou publics pour lui permettre de rester ouvert.

Entre 1948 et 1967, le bâtiment a servi de poste de Tsahal sur la ligne de démarcation divisant les parties de Jérusalem contrôlées par Israël et la Jordanie, à côté de la porte reliant les deux. Il reste des traces de combats sur la façade du bâtiment.

Le musée a été créé comme une initiative conjointe de George von Holtzbrinck et du maire de Jérusalem d’alors, Teddy Kollek.

Depuis son ouverture en 1983, le musée présente une exposition sur la réunification de la ville, des expositions interactives sur la tolérance, la compréhension et la coexistence, et de l’art contemporain.

En 2009, le New York Times a inclus le Musée sur la Ligne dans une liste des lieux « qui peuvent changer la façon dont nous voyons et la façon dont nous pensons, lieux valant la peine de monter dans un avion pour les voir » et l’a classé parmi les 29 principaux lieux d’art autour de le monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...