Le pape rencontrera la minorité rom lors de sa visite en Slovaquie
Rechercher

Le pape rencontrera la minorité rom lors de sa visite en Slovaquie

Lors de son séjour en Slovaquie en septembre, le souverain pontife rencontrera la communauté rom du lotissement pauvre de Lunik IX, une friche urbaine dans la ville de Kosice

Le pape Francois dirige une messe face à 170 000 catholiques, au stade d'Abu Dhabi, le 5 février 2019. (Crédit : Vincenzo PINTO / AFP)
Le pape Francois dirige une messe face à 170 000 catholiques, au stade d'Abu Dhabi, le 5 février 2019. (Crédit : Vincenzo PINTO / AFP)

Le pape François prévoit de rencontrer la minorité rom de Slovaquie lors de sa visite dans ce pays le mois prochain, a déclaré lundi un archevêque dans un communiqué marquant la Journée de commémoration de l’Holocauste des Roms.

Lors de son séjour en Slovaquie du 12 au 15 septembre, le souverain pontife rencontrera la communauté rom du lotissement pauvre de Lunik IX, une friche urbaine dans la ville de Kosice (sud). 

« Le pape François est conscient des problèmes des minorités et a accepté la rencontre prévue à Lunik IX », a déclaré Bernard Bober, archevêque de Kosice.

« Ce sera peut-être un nouveau départ pour la coopération de la majorité avec la minorité », a-t-il ajouté.

Près de 20 % de quelque 400 000 Roms slovaques vivent dans une pauvreté profonde dans plus de 600 bidonvilles, principalement au sud et dans l’est de ce pays de 5,4 millions d’habitants. 

La responsable du gouvernement chargée des questions des Roms, Andrea Buckova, a déclaré lundi qu’il était nécessaire de rappeler aux jeunes générations que le racisme et le discours de haine n’avaient pas leur place dans la société.

« Malheureusement, la discrimination persiste en Slovaquie, alors que les stéréotypes et les préjugés envers les Roms s’approfondissent, ce qui a été confirmé par plusieurs sondages et expériences individuelles », a-t-elle déclaré, citée par l’agence de presse slovaque SITA. 

La Journée de commémoration de l’Holocauste des Roms marque les événements du 2 au 3 août 1944, lorsque près de 3 000 Roms, principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées, ont été tués dans le camp d’extermination nazi allemand d’Auschwitz-Birkenau. 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...