Le père du tireur de Tel Aviv dit que son fils n’était pas lié à des groupes terroristes
Rechercher

Le père du tireur de Tel Aviv dit que son fils n’était pas lié à des groupes terroristes

L'oncle du terroriste serait actuellement détenu dans une prison israélienne pour une attaque meurtrière en Cisjordanie en 2002

Une femme nettoie les tables au restaurant Max Brenner du marché Sarona, dans le centre de Tel Aviv, le 9 juin 2016, au lendemain matin de l'attaque terroriste qui s'y est déroulée (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Une femme nettoie les tables au restaurant Max Brenner du marché Sarona, dans le centre de Tel Aviv, le 9 juin 2016, au lendemain matin de l'attaque terroriste qui s'y est déroulée (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le père de l’un des deux Palestiniens responsable de la fusillade meurtrière à Tel-Aviv a déclaré jeudi qu’il ne pensait pas que son fils serait impliqué dans un attentat puisqu’il n’avait aucun lien avec des organisations terroristes.

Les hommes armés avaient ouvert le feu la nuit précédente au complexe commercial de haut standing, le marché Sarona, dans le centre de Tel Aviv, tuant quatre personnes et en blessant 16.

Le Hamas a déclaré que les deux hommes armés, dont les identités ont été placées sous injonction de silence par la police israélienne jeudi matin, étaient membres du groupe. Les deux terroristes ont été capturés après avoir fui la scène, l’un d’eux après s’être fait tirer dessus par un garde de sécurité et avoir été grièvement blessé.

S’adressant à Reuters, le père du tireur a dit que son fils avait passé du temps à l’étranger et était récemment revenu en Cisjordanie.

« Nous ne nous pas attendions à cela », a déclaré le père. « Mon fils était en Jordanie ces quatre dernières années. Il est arrivé ici il y a cinq mois. Il n’a pas de tendances politiques. »

Dans une interview vidéo avec Reuters, le père a dit qu’il avait été étonné en apprenant l’attaque.

« Pour être honnête, je suis vraiment surpris, je ne m’attendais pas à cela venant de lui, je ne sais pas ce qui l’a poussé à agir ainsi, qui a organisé cela avec lui, je ne sais pas », a-t-il affirmé. « Ce garçon est un travailleur, il n’a pas de tendances politiques. Je ne sais pas, j’ai été surpris par la nouvelle, comme tout le monde ».

Les deux tireurs étaient originaires de la ville du sud de la Cisjordanie de Yatta et se trouvaient illégalement en Israël. Mercredi soir, les soldats de Tsahal ont fermé la ville et ont perquisitionné le domicile de l’un des terroristes.

Selon le site d’informations en hébreu Ynet, l’oncle des terroristes était membre du Tanzim – l’aile militaire du parti Fatah – et a pris part à une attaque terroriste dans le sud des collines d’Hébron en 2002, qui a tué quatre Israéliens. Sa cellule avait prévu une autre attaque, mais elle a été empêchée.

L’oncle est toujours détenu en prison en Israël, et sa maison a été démolie comme punition pour son attaque. Un autre membre de la famille des terroristes est également emprisonné en Israël, selon le rapport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...