« Le Petit Coiffeur » diffusé dimanche sur Facebook depuis le Théâtre Rive Gauche
Rechercher

« Le Petit Coiffeur » diffusé dimanche sur Facebook depuis le Théâtre Rive Gauche

Dans le cadre de l'initiative #ensembleauspectacle en pleine pandémie, l'histoire d'un coiffeur dont la mère a été résistante sera diffusée dimanche en direct

Facebook France a annoncé mardi qu’il tenterait dimanche une nouvelle diffusion payante et en direct d’une création, cette fois-ci d’une pièce de théâtre, après une première expérience en novembre avec l’Opéra de Paris.

Au moment où les théâtres sont fermés depuis le 30 octobre, et dans le cadre de l’initiative #ensembleauspectacle née en pleine pandémie, la pièce « Le Petit Coiffeur » sera diffusée dimanche en direct sur Facebook depuis le Théâtre Rive Gauche à Paris, dont le directeur artistique est l’écrivain Eric-Emmanuel Schmitt, a indiqué le réseau social dans un communiqué. Le billet est à 8,99 euros ou 29,90 shekels.

La création, jouée quelques semaines avant sa suspension le 30 octobre, est celle de Jean-Philippe Daguerre, auteur et metteur en scène entre autres de « Adieu Monsieur Haffmann », pièce émouvante sur un Juif caché dans une cave dans la France de Vichy (quatre Molières en 2018).

D’une durée d’1H20, elle s’inspire de « La tondue de Chartres », célèbre photo de Robert Capa représentant une femme tondue à la Libération dans une rue de Chartres portant son bébé de trois mois.

Jean-Philippe Daguerre a imaginé l’histoire d’un coiffeur dont la mère a été résistante et qui se voit, malgré lui, obligée de tondre cette femme.

« En ces temps de disette culturelle, cette représentation aura une saveur d’autant plus particulière qu’on ne sait toujours pas quand aura lieu la prochaine. Vous imaginez bien notre furieuse envie de remonter sur scène pour partager notre émotion », a affirmé le metteur en scène, cité dans le communiqué.

Facebook avait fait un test à la mi-novembre avec la diffusion payante d’une soirée de danse contemporaine filmée au palais Garnier, qui avait réuni 8 500 spectateurs en ligne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...