La police retrouve un 2e homme enchaîné dans le Néguev
Rechercher

La police retrouve un 2e homme enchaîné dans le Néguev

Les services sociaux ont découvert le captif, qui selon la famille, est un handicapé mental violent ; son frère a été arrêté

Le village bédouin de Hura (Crédit : CC BY-SA, by Romayan, Wikimedia Commons)
Le village bédouin de Hura (Crédit : CC BY-SA, by Romayan, Wikimedia Commons)

La police a découvert un homme enchaîné dans un village bédouin du sud jeudi pour la deuxième fois en moins d’une semaine.

Répondant à un appel d’un travailleur social qui suit le cas d’un patient à Hura, la police a trouvé un homme enchaîné à un poteau dans un hangar en mauvais état et négligé.

La police a ouvert une enquête sur l’incident et le frère de l’homme a été arrêté et emmené pour être interrogé.

Les services sociaux ont précisé qu’il semblait que l’homme était là depuis longtemps, a indiqué la Deuxième chaîne. Sa famille a affirmé que l’homme de 34 ans était un handicapé mental violent, et que donc ils l’avaient gardé enchaîné.

Il a été emmené à l’hôpital Soroka dans un état d’épuisement mais stable.

Photo du lieu où l'homme a été maintenu enchaîné, en septembre 2016 (Crédit : Porte-parole de la police)
Photo du lieu où l’homme a été maintenu enchaîné, en septembre 2016 (Crédit : Porte-parole de la police)

Mardi, la police avait retrouvé un homme nu enchaîné à un mur dans un immeuble en ruine de la ville bédouine d’El Fouar.

Un policier était en patrouille dans les environs du site archéologique de Tel Arad, près de la route 80, quand il a entendu des cris provenant de l’intérieur d’un des immeubles. En y regardant de plus près, il a trouvé l’homme qui était attaché au mur avec des chaînes en fer. Quand il a détaché l’homme, celui-ci lui a dit qu’il était attaché là depuis « des années », selon un communiqué de la police.

Les maladies mentales sont stigmatisées dans les communautés bédouines d’Israël et les professionnels de la santé mentale qui parlent arabes sont nettement sous-représentés dans le secteur arabe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...